Atteinte à la vie privée: Salah Abdeslam perd son procès contre Thierry Solère

"Justifié par l'information du public"

Atteinte à la vie privée: Salah Abdeslam perd son procès contre Thierry Solère

Publié le :

Jeudi 12 Octobre 2017 - 16:58

Mise à jour :

Jeudi 12 Octobre 2017 - 17:10
Le tribunal de Nanterre a débouté ce jeudi Salah Abdeslam qui avait attaqué Thierry Solère pour atteinte à la vie privée. Le député avait en effet révélé après une visite à la prison de Fleury-Mérogis les conditions de détention "privilégiées" du seul survivant des commandos terroristes du 13 novembre 2015.
©AP/Sipa

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Le procès de Salah Abdeslam concernant les attentats du 13 novembre s'ouvrira le 18 décembre. Mais le seul survivant des commandos djihadistes a d'ores et déjà perdu ce jeudi 12 un premier procès, contre le leader des "constructifs" Thierry Solère.

Fin juin, Salah Abdeslam avait attaqué l'élu pour atteinte à la vie privée. Celui-ci s'était en effet rendu en 2016 dans la prison de Fleury-Mérogis où le jeune homme est incarcéré et surveillé 24 heures sur 24. Le député avait par la suite évoqué dans le détail ses conditions de détention, se disant notamment étonné des "privilèges" accordé à Salah Abdeslam (une salle de sport et un espace de promenade sur le toit lui étaient spécialement dédiés).

Me Frank Berton, conseil de Salah Abdeslam qui a depuis renoncé à l'aide d'un avocat, avait alors jugé que l'élu s'était comporté "comme s'il s'était promené au zoo de Vincennes".

Mais ce jeudi, la 1ère chambre civile du tribunal correctionnel de Nanterre a estimé que le témoignage de Thierry Solère ne constituait pas une atteinte à la vie privée, rapporte Le Parisien. Selon les juges, le fait de révéler ces éléments était "justifié par l’information légitime du public sur un sujet d’intérêt général et sur un événement d’actualité judiciaire".

Salah Abdeslam a donc été débouté et condamné à verser 500 euros à Thierry Solère au titre des frais de justice engagés par celui-ci. Le député des Hauts-de-Seine a fait part de sa "satisfaction" suite à ce verdict, et rappelé que "la loi permet aux députés de se rendre dans les lieux de détention. Il faut y aller et constater l’état de nos prisons".

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Salah Abdeslam a été condamné à verser 500 euros à Thierry Solère.

Commentaires

-