Attentat au couteau à Paris: le point sur l'attaque islamiste rue Monsigny

Attentat au couteau à Paris: le point sur l'attaque islamiste rue Monsigny

Publié le :

Dimanche 13 Mai 2018 - 12:33

Mise à jour :

Dimanche 13 Mai 2018 - 12:38
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Samedi soir, peu avant 21h, un attentat terroriste islamiste a frappé le coeur de Paris. Un homme armé d'un couteau a poignardé à mort une personne et en a blessé au moins quatre autres avant d'être abattu.

Samedi 12 mai. Il n'est pas encore 21h dans la rue Monsigny (2e arrondissement) quand le drame la menace du terroriste islamiste va de nouveau frapper dans Paris. Un homme sort de la station Quatre-Septembre et énètre dans cette petite rue, dans un quartier très fréquenté le samedi soir entre ses nombreux bars, ses restaurants japonais et la proximité de l'Opéra Garnier.

Aux cris de Allah Akbar (selon les témoignages), Khamzat Azimov, âgé de seulement 20 ans, français d'origine tchétchène, va alors poignarder au hasard des passants et provoquer un mouvement de foule. Sous les coups de lame du terroriste, un homme de 29 ans qui passait par là va trouver la mort rue Marsollier (qui prolonge la rue de Monsigny).

Un autre homme, un touriste chinois de 34 ans sera également gravement blessé ainsi qu'une femme de 54 ans atteinte au visage. Deux autres personnes seront blessées plus légèrement.

Voir aussi: Alerte - Attentat à Paris: Daech revendique l'attaque, le terroriste était fiché S

Dans le quartier, c'est le chaos. Les clients des restaurants se calfeutrent dans les établissements. A 20h47, la police reçoit le premier signalement et intervient quelques minutes plus tard pour neutraliser l'assaillant. Ce sont les policiers du commissariat du 3e arrondissement qui interviendront en premier. Un premier agent essaie d'immobilier le terroriste en utilisant un pistolet à impulsions électriques. Sans succès.

Le terroriste s'est alors avancé vers les forces de l'ordre en criant "tire, tire, je vais te planter". Un deuxième agent a alors ouvert le feu avec son arme et atteindra l'homme dans la région du cœur.

Lire aussi - Attentat à Paris: qui est le terroriste abattu par la police?

Selon une note d'information révélée par Le Figaro, des soins ont été prodigués pour essayer de sauver Khamzat Azimov, sans succès. Son arme était un couteau de cuisine avec une lame de 10 centimètres de long.

Daech a confirmé peu après l'action par la voie de son organe de presse, confirmant ainsi la dimension terroriste de l'attaque.

La police a abattu le terroriste qui se dirigeait vers les agents, couteau de cuisine à la main.

Commentaires

-