Attentat de Barcelone: une vidéo inédite montre la fuite de Younès Abouyaaqoub

Las Ramblas

Attentat de Barcelone: une vidéo inédite montre la fuite de Younès Abouyaaqoub

Publié le :

Jeudi 14 Septembre 2017 - 08:59

Mise à jour :

Jeudi 14 Septembre 2017 - 09:05
Filmée le jour de l'attentat de Barcelone, une vidéo montre l'auteur de la tuerie fuir tranquillement les lieux du drame. L'auteure de la séquence, qui croise son chemin sur sa route, parvient même à avoir une brève discussion avec lui.
© - / MOSSOS D'ESQUADRA/AFP

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Dans une courte vidéo, diffusée mardi 12 par la chaîne espagnole Antena 3, les téléspectateurs ont pu voir l'auteur de l'attentat de Barcelone fuir tranquillement les lieux de la tuerie. Les images sont déconcertantes. Alors que des cris retentissent d'un peu partout, une jeune femme visiblement apeurée croise la route du meurtrier dans le marché de la Boqueria et lui demande s'il sait ce qu'il se passe. Responsable de la mort de 15 personnes, Younes Abouyaaqoub lui répond alors calmement: "Je ne sais pas, ça se passe par là-bas", indiquant un endroit derrière lui.

Pour rappel, l'homme, qui était recherché par toutes les polices d'Europe, a été tué le 21 août dernier à Subirats, à 50 kilomètres à l'ouest de Barcelone, alors qu'il était en cavale depuis l'attentat des Ramblas de Barcelone. C'est là-bas qu'il avait fauché quelques jours plus tôt (le 17 août) des dizaines de personnes au volant d'une camionnette avant de s'enfuir à pied. Il avait ensuite poignardé à mort un automobiliste pour mettre les voiles avec sa voiture. Mais peu de temps après, il avait abandonné le véhicule après avoir été repéré par un barrage de police. Avant sa mort, ce Marocain de 22 ans avait crié "Allah Akbar" en montrant aux policiers sa (fausse) ceinture d'explosifs.

En parallèle, un autre attentat avait eu lieu quelques heures après le premier dans la station balnéaire de Cambrils. Une Audi, transformée en voiture bélier, avait percuté une voiture de la police catalane, les Mossos d'Esquadra, faisant un mort. Une fusillade avait ensuite éclaté durant laquelle les forces de l'ordre avaient tué les cinq occupants du véhicule. Eux aussi portaient de fausses ceintures d'explosifs mais aussi une hache et des couteaux avec lesquels ils avaient blessé une personne. Quelques jours plus tard, l'Etat islamique avait revendiqué les attentats survenus en Catalogne. 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Younes Abouyaaqoub a été tué le 21 août dernier à Subirats, à 50 kilomètres à l'ouest de Barcelone.

Commentaires

-