Attentat de Berlin: chasse à l'homme pour arrêter le terroriste introuvable, un Tunisien recherché

Attentat de Berlin: chasse à l'homme pour arrêter le terroriste introuvable, un Tunisien recherché

Publié le :

Mercredi 21 Décembre 2016 - 11:19

Mise à jour :

Mercredi 21 Décembre 2016 - 11:44
©Odd Andersen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après la libération du Pakistanais initialement suspecté, la police allemande doit maintenant retrouver l'auteur de l'attentat au camion sur le marché de Noël à Berlin, qui a fait 12 morts. L'individu est probablement armé, et la police chercherait actuellement un ressortissant tunisien.

La gêne était palpable mardi 20 lors de la conférence de presse du procureur fédéral et des autorités de police, lorsqu’il a fallu annoncer "nous devons nous faire à l'idée que la personne qui a été arrêtée (...) ne soit pas l'auteur de l'attentat". Dans la soirée, Naved B. qui avait été arrêté quasiment dans la foulée de l’attaque qui a tué douze personnes (y compris le transporteur polonais abattu dans l’habitacle du camion) a été libéré. Aucune charge n’a pu être retenue contre lui lors de son interrogatoire, et même après une descente de police dans le centre où il était hébergé dans le quartier de Tempelhof.

Outre l’arrestation d’un homme finalement innocent, la police allemande se retrouve maintenant devant un problème autrement plus grave: le terroriste (voire "les" terroristes, même si le scénario s’oriente plutôt vers un auteur unique) est toujours en cavale. Et il est selon toute probabilité armé, la victime polonaise ayant été abattu "d’une balle" selon l’enquête. "Nous avons probablement un dangereux criminel dans la nature", a d’ailleurs reconnu le chef de la police berlinoise, Klaus Kandt.

D’autant que la police –soit par discrétion, soit par réel blocage– n’a évoqué aucune nouvelle piste. Pour sécuriser Berlin les autorités allemandes ont donc annoncé des mesures supplémentaires, en parallèle de la chasse à l’homme qui est en train de se dérouler dans la capitale fédérale et sur laquelle la police ne communique que très peu. Elle vient toutefois d'annoncer qu'elle recherchait un homme un nationalité tunisienne.

 

La police allemande ne communique sur aucune piste.


Commentaires

-