Attentat de Londres: la capitale britannique déjà touchée par des actes terroristes ces dernières années

Attentat de Londres: la capitale britannique déjà touchée par des actes terroristes ces dernières années

Publié le :

Mercredi 22 Mars 2017 - 16:40

Mise à jour :

Mercredi 22 Mars 2017 - 18:48
© Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La capitale britannique vient de subir ce mercredi une nouvelle attaque probablement terroriste. Londres a déjà été durement touchée par de telles tragédies, que ce soit en 2005 par la série d'explosions dans les transports en commun, ou l'égorgement en pleine rue en 2013 d'un militaire.

La capitale britannique vient de voir son nom se rajouter sur la liste des villes européennes frappées par la vague de terrorisme. Selon les informations disponibles ce mercredi à 19H (suivre l'évolution en direct sur FranceSoir), deux personnes sont mortes, et une dizaine auraient été blessées par une attaque où se mêle agression au couteau et voiture-bélier. L'acte terroriste semble très probable, mais la piste islamiste n'est pas encore confirmée, malgré un mode opératoire qui rappelle aussi bien les attentats de Paris et Nice que celui de Berlin. Le tout un an jour pour jour après les attaques meurtrières à l'aéroport et au métro de Bruxelles.

La ville de Londres était d'ailleurs dans le collimateur des groupes terroristes islamistes. Et la capitale britannique avait déjà été durement touchée par un attentat islamiste en 2005. Le 7 juillet au matin, alors que Londres était dans l'euphorie de sa nomination la veille pour l'organisation des Jeux olympiques de 2012, trois explosions surviennent dans un intervalle d'une minute seulement dans le métro londonien. Cinquante minutes après ce premier choc, l'étage supérieur d'un autobus en circulation explose lui aussi.  

Le bilan est terrible: 56 personnes trouvent la mort et 700 sont blessées. L'enquête dévoilera rapidement grâce à la vidéosurveillance l'identité des quatre auteurs, morts en kamikaze au cours de l'attaque. Tous les quatre britanniques, jeunes, et musulmans, ils n'étaient pas connus des services de renseignement du Royaume-Uni. Le 1er septembre, la chaîne de télévision qatarienne Al Jazeera annoncera avoir reçu une revendication d'Al-Qaïda.

Le 22 mai 2013, un autre acte terroriste islamiste avait horrifié le Royaume-Uni. Deux hommes ont renversé en voiture un passant, avant de sortir du véhicule pour l'égorger et essayer de le décapiter. La victime, Lee Rigby, était un militaire britannique qui avait servi en Afghanistan. Une passante filmera la revendication de l'un des assassins, couteau ensanglanté en main, qui expliquera vouloir venger "les musulmans tués par des soldats britanniques". Les deux hommes, blessés ensuite par la police, ont été condamnés respectivement à 45 ans de détention et à la prison à perpétuité.

Londres a notamment été la cible d'un attentat islamiste majeur en 2005.

Commentaires

-