Attentat de Paris et de Bruxelles: Oussama Atar, alias Abou Ahmad, serait l'un des commanditaires présumés

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 08 novembre 2016 - 19:57
Image
Dossier image daech etat islamique djihadistes illustration
Crédits
Dossier image daech etat islamique djihadistes illustration
Oussama Atar, djihadiste belgo-marocain, est considéré par les enquêteurs comme l’un des coordinateurs depuis la Syrie des attentats de Paris et Bruxelles.
Dossier image daech etat islamique djihadistes illustration
les enquêteurs l’avaient déjà identifié comme étant "Abou Ahmad". Derrière ce nom de guerre se cacherait en fait Oussama Atar, un djihadiste belgo-marocain considéré par les enquêteurs comme l’un des coordinateurs depuis la Syrie des attentats de Paris et Bruxelles.

Depuis le début des enquêtes sur les tragiques attentats de Paris et de Bruxelles, les enquêteurs ne connaissait que sa "Kunya", son nom de guerre: Abou Ahmad. Derrière ce pseudonyme se cache l'homme, haut responsable de l'organisation terroriste Etat islamique, soupçonné d'avoir commandité, depuis la zone syro-irakienne, les attaques terroristes qui ont frappé les deux capitales européennes.

Des proches du dossier ont assuré, ce mardi 8 novembre dans Le Monde, ainsi qu'à l'émission Complément d'enquête, que ce mystérieux donneur d'ordre serait en réalité Oussama Atar, bien connu des services de police. "Il est le seul coordinateur depuis la Syrie à avoir été identifié en l’état des investigations", a affirmé une des sources.

Ce Belgo-marocain de 32 ans affiche tout de même une expérien ce de plus de dix ans dans le djihad international et avait été condamné en 2005 par un tribunal irakien, car soupçonné d'avoir rejoint le pays pour se battre contre les troupes américaines qui occupaient le pays.

Il avait fréquenté les prisons américaines en Irak : Abu Graib et le fameux camp Bucca où sont également passés tous les chefs de l'organisation Etat islamique, à commencer par son actuel dirigeant Abou Bakr al-Baghdadi. 

Son nom est cité par des membres présumés des commandos arrêtés après les attentats et apparaît également dans certains de leurs ordinateurs. Il est suspecté d’avoir coordonné ces deux opérations depuis la Syrie. Selon le journal Le Parisien il "recrute les candidats, prend en charge la fabrication des faux passeports, organise le départ du convoi depuis la Syrie jusqu'en Turquie, et réunit l'argent qui servira à payer les passeurs".

Oussama Atar a été désigné comme le recruteur des deux kamikazes irakiens ayant déclenché leurs ceintures piégées aux abords du Stade de France à Saint-Denis, le 13 novembre 2015, et est soupçonné d’être l’homme à qui les terroristes ont soumis leurs plans d’action avant de se faire exploser dans la capitale belge, le 22 mars 2016. A noter qu'il est aussi le  cousin des frères Bakraoui qui ont mené des opérations kamikazes à Bruxelles.
 

À LIRE AUSSI

Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Victimes Trottoir Restaurant
Attentats du 13 novembre: une vingtaine de victimes toujours hospitalisées
Selon Juliette Méadel,secrétaire d'Etat à l'aide aux victimes, une vingtaine de blessés lors des attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis sont toujours hospit...
08 novembre 2016 - 14:23
Société
Image
Abdelhamid Abaaoud pourrait être le commanditaire des attentats de Paris.
Attentats du 13 novembre: Abaaoud ne serait pas le commanditaire, selon la DGSE
Le patron de la DGSE, Bernard Bajolet, affirme connaître l'identité du commanditaire des attentats du 13 novembre mais refuse pour le moment de dévoiler son nom. Seule...
13 juillet 2016 - 13:57
Société
Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Bataclan Cordon Police
Attentats de Paris: malgré ses efforts, la France "n'était pas prête"
La commission d'enquête parlementaire sur les attentats en 2015 livre ses conclusions: la France n'avait pas suffisamment pris la mesure du risque, même s'il n'y a pas...
05 juillet 2016 - 13:46
Société