Attentat de Strasbourg: Cherif Chekatt avait bien prémédité son acte

Attentat de Strasbourg: Cherif Chekatt avait bien prémédité son acte

Publié le :

Mercredi 16 Janvier 2019 - 09:16

Mise à jour :

Mercredi 16 Janvier 2019 - 13:40
© Handout / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un mois après l'attentat de Strasbourg l'enquête continuent. Les hommes chargés de l'affaire pensent maintenant que Cherif Chekatt, le terroriste tué par les forces de l'ordre, avait bien prémédité son acte.

L'enquête avance. Cela fait maintenant un peu plus d'un mois que Cherif Chekatt a tué cinq personnes dans les rues de Strasbourg et les zones d'ombre sur l'organisation de cette attaque s'amoindrissent.

Ainsi selon une information de France 3 diffusée lundi 14, l'attaque aurait bien été préméditée.

Par exemple alors qu'il était incarcéré en 2015, il aurait confié à ses codétenus vouloir "commettre un braquage avant de partir en Syrie ou mourir en martyr". Sa volonté de mourir ainsi ne l'a semble-t-il pas quitté puisqu'il aurait exprimé ce souhait à ses proches durant l'été dernier.

Sa famille n'avait cependant pas pris le jeune homme de 29 ans au sérieux.

A voir aussi: Attentat de Strasbourg - pouvait-on diffuser la photo de Chérif Chekatt?

D'après les policiers, les éléments qui laissent penser que le Strasbourgeois a prémédité son acte sont nombreux. Par exemple, le jeune homme avait enregistré une vidéo d'allégeance au groupe Etat islamique à la mi-novembre, un mois avant de commettre l'irréparable.

Avant de passer à l'acte, il avait aussi activement recherché une arme et tenté de rencontrer des personnes influentes dans le sombre milieu du trafic d'armes. Pourtant, les policiers ignorent toujours où il a pu se procurer le revolver qui lui a servi à commettre l'attentat mais aussi le 22 long rifle découvert chez son père.

Ce dernier, soupçonné de complicité, a d'ailleurs été entendu et placé en détention provisoire bien qu'il nie avoir aidé son fils à préparer l'attentat.

Selon la chaine de télévision publique, le déclencheur de cette attaque serait toujours l'arrestation manquée du suspect. Les forces de l'ordre devaient en effet procéder à son arrestation le matin même de l'attaque pour une affaire de droit commun.

Cependant, les gendarmes ne l'ont pas trouvé chez son père puisqu'il était hébergé chez sa mère. Prévenu de l'intervention des forces de l'ordre, Cherif Chekatt a donc décidé de passer à l'acte le plus rapidement possible.

A lire aussi:

Un mois après l'attentat, Strasbourg archive soigneusement les hommages

Attentat à Strasbourg: le djihadiste Chérif Chekatt enterré "dans un strict anonymat"

Attentat de Strasbourg: le témoignage des parents du terroriste Chérif Chekatt (vidéo)

Selon France 3 le terroriste Cherif Chekatt aurait bien prémédité l'attentat de Strasbourg.

Commentaires

-