Attentat de Trèbes: arrestations dans l'entourage de Radouane Lakdim

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Attentat de Trèbes: arrestations dans l'entourage de Radouane Lakdim

Publié le 11/12/2018 à 11:56 - Mise à jour à 12:08
© ERIC CABANIS / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Au moins deux personnes auraient été arrêtées dans l'Aude ce mardi, dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Trèbes perpétré par Radouane Lakdim. Des témoins auraient également été entendus et des perquisitions menées.

Plusieurs personnes ont été interpellées ce mardi 11 dans l'Aude par le services antiterroristes dans le cadre de l'enquête sur les attaques de Carcassonne et du Super U de Trèbes qui avaient fait quatre morts dont le gendarme Arnaud Beltrame.

Selon Midi Libre, "des policiers de la DGSI et de la Direction générale de la police judiciaire ont effectué plusieurs interpellations" sous l'autorité de parquet de Paris, compétent en matière de terrorisme. Les arrestations auraient été menées "dans l'entourage de Radouane Lakdim", l'homme abattu dans l'assaut du supermarché le 23 mars dernier.

Au moins deux personnes auraient été arrêtées pour être interrogées et d'autres entendues en tant que témoins. Des perquisitions auraient également été menées.

Voir: Attentat de Trèbes: le face à face entre le colonel Beltrame et Radouane Lakdim

Dans cette enquête sur les éventuels soutiens criminels ou djihadistes du terroriste, trois personnes soupçonnées à divers degrés d'avoir apporté leur aide à Radouane Lakdim avaient déjà été interpellées fin octobre puis mises en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et, pour l'une d'elles, "détention d'armes de catégorie A et B en lien avec une entreprise terroriste".

Le 23 mars à Carcassonne, Radouane Lakdim, 25 ans, avait volé une voiture dont il avait tué le passager, Jean Mazières, un viticulteur à la retraite de 61 ans. Il avait blessé le conducteur, un jeune Portugais, d'une balle dans la tête.

Il avait ensuite tiré sur des policiers avant d'entrer dans un supermarché Super U à Trèbes où il avait tué près des caisses un employé, Christian Medves, 50 ans, chef boucher d'origine italienne, ainsi qu'un client, Hervé Sosna, 65 ans, maçon à la retraite.

Agé de 44 ans, le colonel Beltrame s'était substitué à une otage dans le supermarché, laissant son téléphone ouvert pour aider les forces de l'ordre. Il avait été mortellement blessé au cou par Lakdim, abattu lors de l'assaut de l'antenne locale du GIGN.

Lire aussi:

Trois soutiens présumés du jihadiste de Trèbes et Carcassonne incarcérés

Attentats de Trèbes: nouvelles révélations sur l'enquête et la mort d'Arnaud Beltrame

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Plusieurs personnes ont été interpellées par les services antiterroristes concernant l'attentat de Trèbes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-