Attentat en Isère: Air Products est un site classé "Seveso"

Attentat en Isère: Air Products est un site classé "Seveso"

Publié le :

Vendredi 26 Juin 2015 - 12:22

Mise à jour :

Vendredi 26 Juin 2015 - 12:45
©Google Street View
PARTAGER :
-A +A

Un site classé "Seveso" a été la cible ce vendredi de ce qui semble être une attaque terroriste. Il s'agit d'un site de stockage de la société américaine Air Products à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), spécialisée dans les gaz industriels.

Les premiers éléments de l'attaque qui a fait au moins un mort ce vendredi à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) font penser à un attentat conduit par des extrêmistes islamistes. C'est cette fois-ci un site de stockage de produits dangereux, appartenant à la multinationale Air Products, qui a été visé.

Air Products est une société américaine qui commercialise ce que l'on appelle communément de l'air liquide. Il s'agit en fait de vente de gaz à vocation industrielle, et des produits chimiques, des équipements et les technologies connexes. Le groupe se targue également d'être le plus grand fournisseur mondial d'hydrogène et d'hélium et d'avoir vendu pour plus de 10 milliards de dollars de matériel en 2014. La multinationale est basée aux Etats-Unis mais dispose également de plusieurs adresses en France, dont l'entreprise de Saint-Quentin-Fallavier et deux usines à Beauvais (Oise) et Strasbourg (Bas-Rhin). 

Ce site est classé "Seveso", ce qui signifie qu'il abrite des produits jugés dangereux. Cependant, selon un document de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) du Rhône-Alpes, les bâtiments d'Air Products de Saint-Quentin-Fallavier sont classés "A", c'est-à-dire à un seuil de danger bas, contrairement à d'autres entreprises se trouvant dans la même zone.

Il s'agit d'un site de stockage. Alors que la thèse de l'attentat plane sur les évènements de ce vendredi, il se pourrait donc que les hommes à l'origine de l'attaque aient cherché à entraîner l'explosion la plus importante possible. Le site se situe au milieu d'une zone industrielle et il n'y a pas d'habitations à proximité.

D'importantes quantités d'azote, d'hélium, d'argon, d'hydrogène acétylène, de CO2 pouvaient donc se trouver sur place. Selon BFMTV, le véhicule des assaillants aurait foncé sur des bouteilles de gaz.

En tant que site classé "Seveso", l'entrepôt d'Air Products devait être sécurisé. Mais il semblerait que les assaillants soient parvenus à défoncer en voiture le barrage situé à l'entrée.

Le terme "Seveso" vient de l'accident survenu en juillet 1976 dans une usine de la ville de Seveso, au nord de Milan, où un nuage toxique de dioxine s'était échappé d'une usine chimique. Cette catastrophe avait amené les Etats européens à durcir la législation sur les usines fabriquant ou abritant des produits dangereux.

 

 

Le site de stockage de gaz industriels d'Air Products visé par l'attaque est classé "seveso" de dangers bas.


Commentaires

-