Attentat à Londres: qui sont les victimes des attaques du London Bridge et du Borough Market?

Attentat à Londres: qui sont les victimes des attaques du London Bridge et du Borough Market?

Publié le 05/06/2017 à 11:00 - Mise à jour à 14:05
© Daniel SORABJI / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Sept personnes sont mortes et 48 autres ont été blessées samedi soir dans l'attentat de Londres. Parmi les victimes se trouvent un Français et une Canadienne. Lui se trouvait dans un bar au moment du drame, elle sur le London Bridge.

Les autorités londoniennes sont sur le qui-vive depuis l'attentat survenu samedi 3 au soir sur le London Bridge et dans le quartier du Borough Market. Après la revendication de Daech, la police -qui a procédé à de nouvelles interpellations ce lundi 5 au matin- a révélé que les identités des terroristes seraient rendues publiques "dès que cela serait possible".

Le bilan de cette double attaque à la camionnette folle et au couteau est lourd: au moins sept morts et 48 blessés. Ce lundi, 36 personnes étaient toujours hospitalisées dans divers établissements sanitaires de la ville, dont le King's College Hospital au sud de Londres. Parmi elles, 21 victimes se trouvent toujours dans un "état critique".

>Un Français: Alexandre, 27 ans, travaillait au Boro Bistrot

L'identification des victimes est toujours en cours mais Jean-Yves Le Drian a révélé qu'un Français était décédé samedi soir. Selon Le Télégramme, il s'appelait Alexandre, avait 27 ans et de la famille à Saint-Malo. Il travaillait au Boro Bistrot, non loin du London Bridge, quand les terroristes ont frappé. Un témoin a expliqué qu'Alexandre avait reçu un coup de couteau dans le cou et qu'il était mort dans les toutes premières minutes de l'attaque.

Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères a aussi déclaré que sept Français se trouvaient parmi les blessés, "dont quatre dans un état grave". "Un compatriote est toujours porté disparu à ce moment", a-t-il ajouté.

>Une Canadienne: Christine, 30 ans, morte dans les bras de son fiancé

Le Premier ministre du Canada Justin Trudeau a de son côté révélé qu'une ressortissante canadienne avait perdu la vie samedi soir. "Nous partageons le deuil des familles et des amis qui ont perdu des êtres chers, et nous souhaitons aux personnes blessées un rétablissement prompt et complet" a-t-il déclaré.

La victime s'appelait Christine, avait 30 ans et était originaire de la Colombie-Britannique. Quand les terroristes ont lancé leur véhicule contre la foule, la jeune femme se trouvait sur le London Bridge avec son fiancé Tyler. Elle s'est éteinte dans ses bras.

La famille de Christine, surnommée Chrissy par ses proches, a diffusé un communiqué dans les médias canadiens, demandant "d'honorer sa mémoire en faisant le bien dans votre communauté". "Faites du bénévolat. Faites don de votre temps et aidez un refuge pour sans-abris. Dites leur que Chrissy vous envoie".

>Des policiers, des journalistes et des touristes parmi les blessés

-Un policier de la police des transports

Ce policier en uniforme a été l'un des premiers sur les lieux du drame après avoir répondu à des appels à l'aide de personnes sur place. Il a été blessé au couteau au visage, à la tête et à une jambe mais sa vie n'est pas en danger.

-Deux autres policiers

Un agent en civil a reçu des points de suture après une blessure à la tête tandis qu'un policier en uniforme a été blessé au bras.

-Geoff Ho, un journaliste du Sunday Express

Ce journaliste économique se trouvait devant le pub Southwark Tavern dans le quartier de Borough Market. Il a essayé d'aider une personne prise pour cible par les agresseurs mais a été lui-même poignardé à la gorge.

-Oliver Dowling, un Néo-Zélandais de 32 ans

Cet habitant de Christchurch (est de la Nouvelle-Zélande) a été poignardé à l'estomac, au cou et au visage, selon la presse britannique. Il a été placé dans le coma pendant quatre heures, le temps de l'opérer. Son amie Marie Bondeville aurait également été blessée.

-Deux Australiens poignardés au cou

Candice Hedge, originaire de Brisbane, travaillait comme serveuse dans le quartier de Borough Market. Elle est hospitalisée tandis que Andrew Morrison, originaire de Darwin (nord de l'Australie), est en voie de rapatriement en Australie après avoir reçu des points de suture, selon leurs familles.

Pour rappel, Londres a de nouveau été attaquée alors que touristes étrangers et fêtards anglais profitaient de la soirée, dans les bars et restaurants branchés de la capitale. Trois individus, abattus par la police par la suite, ont foncé dans la foule avec leur véhicule avant de sortir poignarder des passants. Il s'agit de la troisième attaque terroriste sur le sol britannique en moins de trois mois. Deux semaines plus tôt, le 22 mai dernier, un kamikaze s'était fait exploser à la fin du concert d'Ariana Grande à Manchester, faisant 22 morts et plus de 100 blessés.

Une attaque meurtrière qui avait eu lieu deux mois jour pour jour après celle de Londres qui avait fait cinq morts. Sur le pont de Westminster, un homme avait foncé dans la foule avec un véhicule avant de poignarder un policier.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Ce lundi, 36 personnes étaient toujours hospitalisées dans divers établissements sanitaires de la ville, dont le King's College Hospital au sud de Londres. Parmi elles, 21 victimes se trouvent toujours dans un "état critique".

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-