Attentats à Bruxelles: les frères El Bakraoui seraient les kamikazes de l'aéroport de Zaventem

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 23 mars 2016 - 09:42
Image
Les frères El Bakraoui.
Crédits
©Ap/Sipa
Khalid et Brahim El Bakraoui ont été identifiés comme étant les terroristes présumés de l'attaque de l'aéroport de Bruxelles.
©Ap/Sipa
Les frères El Bakraoui seraient les deux kamikazes de l'attentat de l'aéroport de Zaventem, selon une information de la RTBF. L'un d'entre eux, Khalid, aurait loué sous une fausse identité l'appartement de Forest, où s'était caché Salah Abdeslam et dans lequel avait éclaté une fusillade avec la police.

L'enquête donne ses premiers résultats. Au lendemain des attaques meurtrières à Bruxelles, qui ont fait au moins 31 morts et 250 blessés, l'identité de plusieurs des terroristes a été révélée. Selon la RTBF, les frères El Bakraoui auraient été formellement identifiés parmi les kamikazes de l’attentat de Zaventem mais, pour le moment, le parquet fédéral n'a toujours pas confirmé l'information. Défavorablement connus des forces de l'ordre belges pour des condamnations suite à des violences avec arme, les deux frères bruxellois n'étaient toutefois pas connus pour des faits de terrorisme jusqu'ici.

C'est l'un deux, Khalid El Bakraoui, qui aurait loué sous une fausse identité l'appartement de Forest, où s'était caché Salah Abdeslam et dans lequel avait éclaté une fusillade mardi 15 entre des suspects et des policiers, faisant au total quatre blessés et un mort: Mohamed Belkaïd.

Un troisième homme, qui apparaît sur les images de vidéosurveillance, est quant à lui toujours recherché. Portant des lunettes, une veste et une chemise claire le jour des attentats et dissimulé sous un chapeau noir, il aurait profité du chaos suscité par la double explosion pour prendre la fuite. Il est actuellement la priorité des forces de police de Belgique. Le parquet fédéral a également précisé dans la soirée que des perquisitions avaient été menée en cours "en plusieurs endroits du pays", notamment dans la commune bruxelloise de Schaerbeek, où ont été découverts un engin explosif, contenant des clous et des produits chimiques et un drapeau de l’Etat islamique, l'organisation terroriste qui a revendiqué les attentats.

Un autre homme, soupçonné  d'être impliqué dans les attentats du 13 novembre, est lui aussi en fuite: il s'agit de Najim Laachraoui qui se faisait passer jusqu'alors pour Soufiane Kayal. Parti en Syrie en février 2013, l'homme de 24 ans, dont l'ADN a été retrouvé sur du matériel explosif utilisé lors des attaques de Paris, pourrait être l'un des artificiers du groupe.

 

À LIRE AUSSI

Image
Mohamed Abrini.
Attentats de Paris: le point sur les 4 hommes encore recherchés
Mohamed Abrini, Najim Laachraoui et les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui ont actuellement toutes les polices européennes à leurs trousses. Ces quatre hommes sont s...
21 mars 2016 - 17:31
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine