Attentats de Paris: qui est Fabien Clain, le djihadiste qui a revendiqué les attaques?

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 17 novembre 2015 - 19:07
Image
Dossier image daech etat islamique djihadistes illustration
Crédits
Dossier image daech etat islamique djihadistes illustration
Fabien Clain est soupçonné d'avoir commandité l'attentat déjoué de l'église de Villejuif (photo d'illustration).
Dossier image daech etat islamique djihadistes illustration
La voix derrière le texte de revendication diffusé au lendemain des attaques a été reconnue par les services de renseignement: il s'agit de Fabien Clain, un djihadiste français. Connu des services de renseignement depuis près de 15 ans, il est soupçonné d'avoir commandité l'attentat déjoué de l'église de Villejuif en avril dernier.

Dans un enregistrement de cinq minutes diffusé au lendemain du drame et revendiquant les attentats du vendredi 13 au nom du groupe Etat islamique (Daech), les services de renseignement ont reconnu et identifié la voix de Fabien Clain, un djihadiste français installé en Syrie. Âgé de 35 ans, cet homme, issu de la filière toulousaine, était un proche de Mohamed Merah, le tueur au scooter de Toulouse et Montauban (mars 2012).

D'origine réunionnaise, celui qui se fait appeler "Omar" est un converti, radicalisé au début des années 2000. Considéré comme l'un des principaux animateurs du groupuscule salafiste, "la cellule d'Artigat", il est notamment suspecté d'être l'un des commanditaires du projet d'attentat raté entrepris par Sid Ahmed Ghlam contre une église de Villejuif en avril dernier, là où Aurélie Châtelain, professeur de fitness de 32 ans, avait perdu la vie.

Connu depuis près de 15 ans par les services de renseignement, ce salafiste, soupçonné d'être l'un des organisateurs d'une filière d'envoi de combattants islamistes en Irak, missionnés pour y combattre l'armée américaine, avait été emprisonné en 2009 pour une peine de cinq ans de prison. Lors de sa détention, il avait notamment eu des échanges épistolaires avec Mohamed Merah, à l'époque en prison pour des faits de délinquance. Toutefois, malgré la saisie d'un de ses courriers par l'administration pénitentiaire, il s'est toujours défendu d'avoir inspiré le tueur. Dès sa remise en liberté, trois ans après sa condamnation, il avait décidé de s'installer en Normandie avec son épouse.

C'est à ce moment qu'il avait refait parler de lui en attaquant France Télévisions en diffamation. Il reprochait notamment aux journalistes de l'émission Pièces à conviction de l'avoir présenté comme un proche de Mohamed Merah. Puis, en 2014, il avait pris le chemin de la Syrie en compagnie de plusieurs membres de la mouvance islamiste radicale toulousaine, dont son frère, afin de rejoindre les rangs de l'Etat islamique. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Une voiture suspecte retrouvée dans le 18e arrondissement de Paris.
Attentats de Paris: une voiture louée par Salah Abdeslam retrouvée dans le 18e
Alors que la chasse à l'homme se poursuit en France et en Belgique pour interpeller Salah Abdeslam, soupçonné d'être le huitième terroriste des attentats de vendredi 1...
17 novembre 2015 - 17:47
Société
Image
Avion Rafale
Attentats de Paris: la France a de nouveau frappé Daech à Raqqa
L'aviation française a de nouveau bombardé le fief du groupe Etat islamique (EI) à Raqqa, dans le nord de la Syrie, dans la nuit de lundi à ce mardi, détruisant un cen...
17 novembre 2015 - 09:03
Politique
Image
Bernard Cazeneuve sérieux mains jointes
Bernard Cazeneuve: "le risque zéro ça n'existe pas"
Bernard Cazeneuve était ce mardi matin l'invité de France Info. Le ministre de l’Intérieur s'est exprimé sur la mobilisation des forces de l'ordre sur le territoire na...
17 novembre 2015 - 09:37
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.