Attentats de Paris: un neuvième homme est recherché

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Attentats de Paris: un neuvième homme est recherché

Publié le 18/11/2015 à 08:48 - Mise à jour à 09:03
©Lewis Joly/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un suspect pouvant être le neuvième homme des commandos qui ont attaqué Paris vendredi 13 est actuellement recherché par la police. Il se trouvait à bord de la Seat utilisée pour la fusillade qui a fait cinq morts à l'angle de la rue de la Fontaine au Roi et de la rue du Faubourg du Temple, dans le 10ème arrondissement. Il n'a pas encore été identifié.

Salah Abdeslam ne serait pas le seul terroriste en fuite. Un autre suspect, pouvant être le neuvième membre des commandos qui ont attaqué Paris vendredi 13, est actuellement recherché par la police. Il n'a pas encore été identifié à ce stade de l'enquête.

Car les forces de l'ordre disposent d'une vidéo montrant un troisième homme parmi le commando qui a attaqué les terrasse de cafés et de restaurants des 10e et 11e arrondissements parisiens, faisant 19 victimes. Ce commando comprenait Brahim Abdeslam, qui s'est fait exploser dans un restaurant boulevard Voltaire, ainsi que probablement son frère Salah, homme le plus recherché de France.

Ainsi, les bandes de vidéosurveillance montrent qu'un "troisième individu était au bord de la Seat"  au moment de la fusillade qui a fait cinq morts devant le café Bonne Bière, à l'angle de la rue de la Fontaine au Roi et de la rue du Faubourg du Temple à 21h32, a précisé une source policière au Figaro. Dans la vidéo, on peut voir les assaillants tirer à bord de la voiture. Cette dernière a été retrouvée dans la nuit de dimanche 15 à lundi 16, abandonné à Montreuil-sous-Bois. Les policiers ont découvert trois kalachnikovs à l'intérieur. 

Le GPS du véhicule les a conduit à un pavillon à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Celui-ci a été loué du 10 au 17 novembre sur le site Homelidays par Brahim Abdeslam. Le propriétaire dit y avoir vu trois hommes "sympas, corrects, bien habillés", rapporte Le Figaro. Ces derniers se seraient fait passer pour des agents de sécurité belge. Dans le pavillon, passé au peigne fin par la police scientifique, les enquêteurs ont découvert des téléphones portables, toujours dans leurs emballages, ainsi que des puces. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


La police recherche actuellement le troisième membre du commando qui a fait cinq morts devant le café Bonne Bière.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-