Attentats du 13-Novembre: les frères Clain impliqués dans la préparation?

Attentats du 13-Novembre: les frères Clain impliqués dans la préparation?

Publié le :

Mercredi 26 Septembre 2018 - 09:00

Mise à jour :

Mercredi 26 Septembre 2018 - 09:01
Alors que leurs voix ont été très distinctement reconnues sur les vidéos de revendication des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, les frères Clain -qui se trouveraient toujours en vie et en Syrie- pourraient avoir participé directement à la préparation des attaques.
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les frères Clain, Jean-Michel et Fabien, âgés de 40 et 38 ans, pourraient, d'après les enquêteurs travaillant sur les attentats terroristes de Paris du 13 novembre 2015, avoir directement participé à la préparation des attaques.

Selon une information du journal Le Parisien, un élément matériel permettrait en effet de relier les deux djihadistes, qui seraient toujours en vie et se trouveraient en Syrie, aux commandos de Paris.

Cet élément, c'est une carte d'identité au nom d'Elene J., et comportant la photo de l'épouse de Fabien Clain, Mylène Foucre, 39 ans.

Cette dernière aurait réussi à rejoindre son mari, avec ses enfants, à Raqqa au mois de juillet dernier.

Lire aussi: attentats du 13 novembre 2015 - les frères Clain visés par un mandat d'arrêt

Le document a été retrouvé avec un ensemble d'autres faux, dans la planque de faussaires à Saint-Gilles, dans la banlieue de Bruxelles (Belgique).

Il aurait notamment pu servir aux terroristes pour la location de planques à travers l'Europe et des voyages incognito.

Précédemment: attentats de Paris - qui est Fabien Clain, le djihadiste qui a revendiqué les attaques?

Les frères Clain avaient déjà été reliés aux attentats de Paris à cause des vidéos de revendication de Daech. Ce sont en effet leurs voix que les enquêteurs ont reconnues dans ces enregistrements.

Fabien Clain a écrit et lu le communiqué de revendication, pendant que son frère Jean-Michel chantait des nasheeds (chant religieux musulman).

Les enquêteurs pensaient aussi, avant de retrouver cette carte d'identité, que les deux djihadistes avaient eu connaissance des plans de Salah Abdeslam et de ses complices avant qu'ils ne soient clairement établis, puisque leur revendication mentionne un projet d'attaque terroriste dans le 18e arrondissement. Attaque qui n'a jamais eu lieu.

Et aussi:

Attentats du 13-Novembre: la justice française réclame à la Belgique un logisticien présumé

13-Novembre: y a-t-il eu défaillance de l'Etat? La justice doit trancher

La famille de Fabien Clain, djihadiste français, témoigne

Les frères Clain pourraient avoir directement participé à la préparation des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.


Commentaires

-