Attentats en Catalogne: l'explosion de la maison à Alcanar a-t-elle précipité l'attaque de Barcelone et de Cambrils?

Attentats en Catalogne: l'explosion de la maison à Alcanar a-t-elle précipité l'attaque de Barcelone et de Cambrils?

Publié le 18/08/2017 à 10:51 - Mise à jour à 13:52
©Capture d'écran Twitter/ @Marisagallero
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une violente explosion a secoué la commune d'Alcanar, dans la province de Taragone, dans la nuit de mercredi à jeudi. Des dizaines de bouteilles de gaz ont été retrouvées dans les décombres de l'habitation. La police soupçonne que les occupants du logement préparaient un engin explosif.

Au total, une personne est décédée et sept autres ont été blessées dans l'explosion d'une maison de la commune d'Alcanar, dans la province de Taragone, durant la nuit du mercredi 16 au jeudi 17. Des dizaines de bouteilles de gaz ont été retrouvées dans l'habitation qui a été réduite en ruines.

Alors que les forces de police pensaient, au vu des premiers éléments recueillis sur place, que la maison abritait "un laboratoire clandestin" pour la préparation de drogues, ils estiment aujourd'hui que l'explosion est due à la double attaque de Barcelone et de Cambrils, qui a eu lieu quelques heures plus tard, le jeudi 16.

Le chef de la police catalane, Josep Lluis trapero, a indiqué lors d'une conférence de presse, jeudi 16 qu'un lien "clair et comportant peu de doute" avait été établi entre l'explosion et les attaques terroristes. "Nous soupçonnons que (les occupants de la maison) préparaient un engin explosif", a-t-il déclaré.

L'enquête doit maintenant déterminer si l'explosion a été un élément déclencheur des attaques qui ont frappé le quartier des Ramblas, à Barcelone, et la station balnéaire de Cambrils. En effet, les terroristes auraient pu précipiter leur attaque de peur d'être interpellés suite à l'incident d'Alcanar. Selon La Vanguardia, les enquêteurs soupçonnent les terroristes d'avoir voulu frapper la cité comtale avec un engin explosif. Cette explosion pourrait donc expliquer le fait que les ceintures d'explosifs retrouvées sur les assaillants de Cambrils soient des fausses.

Un homme a été interpellé à Alcanar. L'individu serait un Espagnol né à Melilla, une enclave ibérique du Maroc. Le quotidien espagnol écrit également que le suspect serait "directement lié à l'explosion".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


La maison dans laquelle l'explosion a eu lieu a été réduite en ruines.

Fil d'actualités




Commentaires

-