Au CP et en maternelle, deux élèves "violents" font fermer une école de la Loire

"En situation de mal être à l’école"

Au CP et en maternelle, deux élèves "violents" font fermer une école de la Loire

Publié le :

Mardi 22 Mai 2018 - 10:59

Mise à jour :

Mardi 22 Mai 2018 - 11:10
Le maire de Saint-Victor-sur-Rhins (Loire) a fermé l'école de la commune ce mardi après qu'une institutrice a été blessée dans un incident impliquant un élève de CP. Lui et un autre de maternelle qui bénéficient d'un auxiliaire de vie scolaire ont déjà eu des comportements violents.
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La décision est aussi exceptionnelle qu'étonnante eu égard au très jeune âge des élèves concernés. Le maire de Saint-Victor-sur-Rhins (Loire) a décidé de fermer l'école de la ville ce mardi 22 en raison des incidents à répétition qui seraient le fait de deux élèves inscrits en CP et en grande section de maternelle.

Ce geste fort survient après un nouvel incident qui a envoyé une institutrice à l'hôpital avec le front ouvert sur une dizaine de centimètres. Elle a eu besoin de 25 points de suture et d'un arrêt de travail d'une semaine.

La municipalité ne jette pas la pierre aux deux enfants qui se trouvent dans une situation particulière. Agés de six et sept ans ils "sont en situation de mal être à l’école. Ils ne sont pas en mesure de suivre un cursus normal et ils perturbent les autres élèves de leurs classes", a expliqué Delphine Tournus, adjointe à la vie scolaire. Ils bénéficient en effet de l'aide d'AVS (auxiliaire de vie scolaire) dont le rôle et d'aider à la scolarisation des enfants en situation de handicap.

Lire aussi: Une directrice et une enseignante d'une école Montessori suspectée de violences

La décision de fermer l'école vise donc à attirer l'attention de l'Education nationale sur cette situation. Un conseil d’école extraordinaire doit avoir lieu ce mardi avec les représentants de l'académie.

Jeudi 17, une institutrice voulant rattraper l’un deux qui quittait la classe en plein cours a trébuché et percuté un porte-manteau. Un accident qui survient alors que de "multiples incidents en direction du personnel de l’école tels que des insultes, coups, morsures et crachats" avaient déjà été recensés. "Lorsque je suis arrivée dans l’école, j’ai trouvé six enseignantes et trois AVS en pleurs", a précisé Delphine Tournus.

L'établissement est donc fermé ce mardi mais un service minimum d'accueil est tout de même mis en place.

Les deux élèves bénéficient de l'aide d'un auxiliaire de vie scolaire.

Commentaires

-