Aube: un homme poignarde à mort son ex-femme devant leur petite fille de 3 ans, avant de se suicider

Aube: un homme poignarde à mort son ex-femme devant leur petite fille de 3 ans, avant de se suicider

Publié le :

Samedi 11 Février 2017 - 10:14

Mise à jour :

Samedi 11 Février 2017 - 10:16
©Witt/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un drame horrible s'est déroulé vendredi dans le petit village de Maison-lès-Chaource (Aube). Un homme de 45 ans a poignardé à mort son ancienne compagne de 37 ans, alors que cette dernière, dont il était fraîchement séparé, venait lui apporter leur petite fille qu'il devait prendre en garde. Il a ensuite mis fin à ses jours.

Le scénario de ce drame familial est –hélas– un classique: c'est en effet dans le cadre d'une séparation conjugale qui tourne à l'homicide que la tragédie a frappé la petite commune de Maison-lès-Chaource, où un homme a tué sa compagne qui venait de le quitter, avant de retourner l'arme contre lui. Mais, détail horrible, le crime brutal s'est déroulé devant les yeux de leur fillette de trois ans, qui a échappé à cette folie meurtrière.

Les faits se déroulent ce vendredi 10, dans ce village à trois quarts d'heure de Troyes. La victime, une caissière de 37 ans, vient remettre sa fille, sans doute pour le week-end, à son père, un ouvrier agricole de 45 ans dont elle est séparée depuis 15 jours. Le père de la victime, qui l'accompagnait, restant à l'écart.

D'après le procureur de Troyes, une dispute a éclaté entre les deux anciens conjoints, pour un motif encore indéterminé, la séparation intervenant dans un climat conflictuel entre l'homme et la femme. Alors que cette dernière quitte la maison, le père la poursuit et la poignarde à mort sous les yeux de leur enfant. Face à ce geste fou, le grand-père intervient alors pour récupérer la fillette, alors que sa fille s'est déjà écroulée, tandis que l'agresseur, lui, se retranche dans son pavillon.

Lorsque les gendarmes interviennent, l'homme a commis –une deuxième fois– un acte irréparable: il s'est suicidé. Les premiers éléments de l'enquête ne précisent pas s'il s'est servi du même couteau qu'il avait utilisé peu de temps avant pour assassiner son ex-femme et la mère de son enfant, qui se retrouve aujourd'hui orpheline.

Le procureur de Troyes a annoncé qu'une autopsie des deux corps allait être réalisée.

Quand les gendarmes sont arrivés, il n'ont pu que constater la mort de la mère et le suicide du père.


Commentaires

-