Aubervilliers: deux personnes grièvement blessées après une attaque au cocktail molotov dans un restaurant (vidéo)

Aubervilliers: deux personnes grièvement blessées après une attaque au cocktail molotov dans un restaurant (vidéo)

Publié le :

Lundi 12 Juin 2017 - 09:42

Mise à jour :

Lundi 12 Juin 2017 - 09:43
© MIGUEL MEDINA / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Douze personnes ont été blessées, deux gravement et dix autres plus légèrement, dimanche soir dans l'incendie d'un restaurant à Aubervilliers.

Une soirée qui tourne mal. Un restaurant d'Aubervilliers, au nord de Paris, a été dimanche 11 au soir la cible d'une attaque au cocktail molotov selon Le Parisien. L'établissement tout entier s'est embrasé et a été détruit.

Douze personnes ont été blessées lors de l'incendie qui a suivi. Deux d'entre elles ont été grièvement blessées et transportées par hélicoptère vers les urgences les plus proches. Les autres victimes ont été blessées plus légèrement. Parmi elles figuraient six policiers.

Lorsque les secours sont arrivés vers 20h30, rue Schaeffer, l'origine de l'incendie n'était pas clairement établie. Mais plusieurs témoins sur place ont assuré qu'il y avait eu un jet d'un ou plusieurs cocktail(s) molotov. Ce que la police scientifique s'est attachée à confirmer dimanche soir.

Une jeune femme a confié avoir vu une "femme en feu" au sol devant le restaurant.

Selon un journaliste du Parisien présent sur place, il s'agirait d'un braquage qui a mal tourné. Le plan Sinus (Système d’information numérique standardisé) aurait été déclenché. "Il permet d’établir rapidement un bilan chiffré proche de la réalité et de classer ces données par spécificité: tranches d’âges, sexe, nationalité, domicile, lieu d’hospitalisation" explique le site secourisme.net.

L'incendie s'est propagé à un bâtiment proche du restaurant. Et les importants dégagements de fumée ont rendu, dans un premier temps, le travail d'identification et de recherches des blessés compliqué. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Selon un journaliste du Parisien présent sur place, il s'agirait d'un braquage qui a mal tourné.

Commentaires

-