Aubervilliers: Un enseignant agressé à l'arme blanche, Daech évoqué par le suspect en fuite

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Aubervilliers: Un enseignant agressé à l'arme blanche, Daech évoqué par le suspect en fuite

Publié le 14/12/2015 à 10:22 - Mise à jour à 10:30
©Woodley/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un enseignant de l'école maternelle Jean Perrin d'Aubervilliers a été agressé entre 7h15 et 7h45 ce lundi par un homme cagoulé et ganté et qui aurait évoqué Daech au moment des faits. Le pronostic vital de l'instituteur n'est pas engagé.

Un enseignant de l'école maternelle publique Jean Perrin d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) a été agressé à l'arme blanche ce lundi 14 alors qu'il préparait sa classe, entre 7h15 et 7h45. L'agresseur a pu prendre la fuite et est activement recherché. Selon le premier témoignage d'une tierce personne présente dans l'établissement au moment des faits, rapporté par le parquet de Bobigny, il aurait indiqué "c'est Daech, c'est un avertissement".  L'enquête, ouverte pour tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, a été confiée à la Section antiterroriste de la Brigade criminelle de la police judiciaire parisienne.

L'instituteur âgé d'une quarantaine d'années a été victime de coups de couteau ou de cutter à la gorge. L'agresseur était masqué et habillé d'une combinaison blanche de peintre. Immédiatement hospitalisé à l'hôpital Lariboisière à Paris, l'instituteur est hors de danger, son pronostic vital n'étant pas engagé.

"Depuis ce matin (lundi, NDLR), il y a un important va-et-vient. Plusieurs voitures de polices et de pompiers stationnent à proximité de l'école. On voit aussi de nombreux parents venir récupérer leurs enfants", a indiqué un voisin au Figaro.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, s'est rendue sur place ainsi que la rectrice et l'inspecteur d'académie selon les informations d'Europe-1.

Depuis la mi-novembre et les attentats perpétrés à Paris et Saint-Denis, la sécurité des écoles a été renforcée. En Ile-de-France, il est par exemple interdit de stationner un véhicule devant un établissement scolaire. Dans son numéro de fin novembre, la revue francophone de propogande de Daech, Dar-al-Islam, s'en prenait aux enseignants, qualifiés "d'ennemis d'Allah enseignant la laïcité et en guerre ouverte contre la famille musulmane".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un enseignant a été agressé au cutter ce lundi 14 décembre à Aubervilliers.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-