Aude: un militant de l'ultra droite en fuite au Japon dévoile sur YouTube une sex-tape du député maire de Limoux

Règlement de comptes

Aude: un militant de l'ultra droite en fuite au Japon dévoile sur YouTube une sex-tape du député maire de Limoux

Publié le :

Samedi 10 Juin 2017 - 17:19

Mise à jour :

Samedi 10 Juin 2017 - 17:21
Un homme condamné pour "provocation à la haine raciale" et installé au Japon pour fuir la justice vient de diffuser sur YouTube une vidéo de délation révélant des échanges intimes entre le député-maire socialiste de Limoux (Aude) et sa maîtresse présumée. Le délateur explique être lui-même victime d'un "complot" orchestré par les juges et le PS. L'élu a porté plainte.
©Flickr
PARTAGER :

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'affaire est étrange, mais le député-maire (PS) de Limoux (dans le département de l'Aude) Jean-Paul Dupré a déjà annoncé avoir porté plainte. Il est en effet la victime de "révélations" d'un certain Boris Le Lay, qui a diffusé sur YouTube une vidéo où il diffuse des images intimes du député-maire et des échanges de textos que ce dernier a envoyé à une femme mariée. Des images de relevés bancaires montrant des virements entre le compte du maire et de la femme pour un montant de 50.000 euros sont aussi dévoilées. Le tout est également accompagné de la bande-son d'une conversation téléphonique.

Le délateur explique quil s'agit de preuves que l'élu a procuré un travail et de l'argent à sa maîtresse pour que cette dernière ne rende pas accessible les images de ces vidéos intimes. Il explique également dans une autre vidéo sa motivation à diffuser en ligne de tels "documents". L'homme installé au Japon, fuit la justice française qui l'a condamné à deux reprises à de la prison ferme pour "provocation à la haine raciale". Or, Boris Le Lay, qui se définit sur son compte Twitter comme "breton" et "militant nationaliste" explique qu'il est la victime d'un complot mêlant des juges et le Parti socialiste en Bretagne. Ce serait en quelque sorte pour jeter le discrédit sur un élu socialiste, bien que les motivations ne soient pas très claires.

Jean-Paul Dupré a précisément porté plainte contre un couple de Limouxins, contre un hébergeur de sites internet pornographiques et contre « toute personne participant à la diffusion » des images en question.

Député de la 3e circonscription de l'Aude depuis 1997 (et maire depuis 1989) sans discontinuer, Jean-Paul Dupré ne se représente pas dimanche 11 pour un cinquième mandat.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Les vidéos ont été diffusés sur YouTube.

Commentaires

-