Australie: les pieds d'un baigneur dévorés par des puces de mer, tout savoir sur ces créatures (vidéo)

Australie: les pieds d'un baigneur dévorés par des puces de mer, tout savoir sur ces créatures (vidéo)

Publié le :

Mardi 08 Août 2017 - 10:26

Mise à jour :

Mardi 08 Août 2017 - 11:06
Dans la banlieue de Melbourne (Australie), début août, un adolescent de 16 ans s'est retrouvé en sang après avoir fait trempette dans l'eau. Ses pieds et ses chevilles ont été picorés par des puces de mer, des petites créatures qui se nourrissent parfois de chair.
©Capture d'écran YouTube/ @The Promoter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le moment de détente a viré au cauchemar. Dans la banlieue de Melbourne (Australie) début août, un adolescent de 16 ans a terminé à l'hôpital après avoir fait trempette à la plage. En sortant de l'eau, le jeune garçon s'est rendu compte qu'il y avait quelque chose d'anormal sur lui. "J’ai d’abord vu ce que je pensais être du sable sur mes jambes, (…) puis en allant mettre mes tongs, j’ai regardé mes pieds et j’ai vu que j’avais du sang partout sur mes chevilles", a-t-il rapporté au site australien ABC.

Loin d'être paniqué, le jeune homme est alors rentré chez lui pour prendre une douche mais le sang continuait de couler. C'est à ce moment là qu'il a remarqué des centaines de petits trous de la taille d'une tête d'épingle sur ses pieds et chevilles. A l'hôpital, les scientifiques ont émis plusieurs hypothèses mais personne ne savait réellement ce qu'il avait. Alors pour trouver des réponses à ses questions, le père du jeune garçon s'est rendu la nuit suivante sur la même plage muni de viande rouge. Et il a réussi à capturer les petites créatures à l'origine des blessures de son fils. 

Et la vidéo prise par le père de famille a permis l'identification de ces bestioles: il s'agirait donc de puces de mer (aussi appelées talitres) et plus particulièrement de lysianassids. Ce sont des petits crustacés longs d'environ un centimètre qui se nourrissent généralement d'algues et éventuellement d’autres matières organiques et débris. Généralement situés aux bords des plages, elles craignent le soleil et s'enterrent le plus souvent dans le sable. Elles arrivent à respirer sous l'eau.

"Ils ne sont pas là pour nous manger, mais il peut arriver qu'ils essaient de se servir un peu, comme les moustiques, les sangsues ou d'autres espèces présentes dans la nature", a déclaré à l'AFP Jeff Weir, le directeur exécutif du Dolphin Research Institute. Ce dernier avait déjà vécu une expérience similaire 40 ans plus tôt: il avait eu des égratignures sur le front après une plongée sous-marine, probablement provoquées par les mêmes bestioles. 

Ces petites bêtes se nourrissent d'algues et éventuellement d’autres matières organiques et débris, rejetées par la mer.


Commentaires

-