L'auteur de l'appel de la "purge" contre les policiers souhaite porte plainte contre Castaner

L'auteur de l'appel de la "purge" contre les policiers souhaite porte plainte contre Castaner

Publié le :

Jeudi 08 Novembre 2018 - 12:37

Mise à jour :

Jeudi 08 Novembre 2018 - 13:01
L’étudiant isérois de 19 ans, qui avait appelé sur les réseaux sociaux à s'en prendre à des policiers le soir d’Halloween, souhaite porter plainte contre le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Il estime "injustes et disproportionnées" les poursuites lancées contre lui.
© LUDOVIC MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une contre-attaque pour le moins étonnante. Le jeun homme de 19 ans, originaire de l'Isère, qui avait appelé sur les réseaux sociaux à une "purge" des policiers le soir d’Halloween, souhaite porter plainte contre Christophe Castaner. En effet, il estime que les poursuites lancées judiciaires à son encontre par le ministère de l'Intérieur sont "disproportionnés et injustes".

Le locataire de la place Beauvau avait en effet annoncé le 29 octobre dernier sur Twitter le dépôt d'une plainte en vue de poursuites judiciaires, qualifiant l'initiative du jeune homme "d'appel au meurtre". Le jeune homme doit être jugé le 28 novembre prochain pour "provocation, non suivie d'effet, au crime ou délit", après son appel à la "purge" contre les forces de l'ordre le mercredi 31 octobre, soir d'Halloween. Il avait évoqué de son côté "une énorme blague". Cet appel s’inspire d’une série américaine de films, The Purge, dans laquelle, aux États-Unis, tous les crimes sont autorisés le temps d’une nuit.

Lire aussi - "Purge" contre les policiers: Castaner porte plainte, l'auteur parle d'une "blague"

"L'intention de cette plainte, je la confirme. Par contre, je n'ai pas encore trouvé la qualification qui me permettrait de satisfaire la volonté déterminée de mon client", a annoncé jeudi son avocat Ronald Gallo, confirmant une information de France Bleu Isère.

Et d'ajouter: "Il s'est laissé aller à un mouvement dont il n'a pas l'initiative, ce n'est pas lui qui créée son histoire de purge parce que ça ne lui ressemble pas du tout". L'avocat évoque d'ailleurs une double peine: "il est déjà puni  il va être présenté autour de lui comme étant celui qui a été à l'initiative de ce mouvement. Il sera donc puni au-delà du nécessaire".

"Son intention idiote, c'était de créer le buzz pour avoir plus d'amis sur les réseaux sociaux", a fait savoir le conseil du prévenu qui parle d'un jeune qui n'a aucun problème avec les policiers, "il a des relations tout à fait normales avec la police, il n'a jamais eu l'intention de lui faire du mal". Selon l'avocat, cette initiative est "culotté(e) mais en même temps: est-ce que le ministre de l'intérieur n'est pas lui aussi culotté en disant qu'il veut faire poursuivre tel ou tel jeune homme".

Voir:

"Purge" anti-police: le préfet de Martinique porte plainte

Appels à "la purge" partout en France le soir d'Halloween: la police en alerte

"Purge" contre les policiers: "une mobilisation renforcée" pour Halloween

L'auteur de l'appel de la "purge" contre les policiers souhaite porter plainte contre le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.


Commentaires

-