Auxerre: en pleine crise de démence, un homme meurt après un tir de Flash-Ball

Lors de son interpellation

Auxerre: en pleine crise de démence, un homme meurt après un tir de Flash-Ball

Publié le :

Samedi 07 Janvier 2017 - 16:29

Mise à jour :

Samedi 07 Janvier 2017 - 16:31
Un homme de 37 ans est mort dans la nuit de jeudi à vendredi à Auxerre lors de son interpellation alors qu'il se trouvait en pleine "crise de démence", selon le parquet. Il a fait une crise cardiaque après avoir reçu un tir de Flash-Ball.
©Riclafe/Sipa

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Ils ont voulu le neutraliser mais l'ont tué. Dans la nuit de jeudi 5 à vendredi 6 à Auxerre (Yonne), un homme de 37 ans est mort lors de son interpellation après avoir reçu un tir de Flash-Ball par les forces de l'ordre. Selon les premières informations divulguées par le parquet, l'homme était en pleine "crise de démence". Les policiers "se sont véritablement trouvés face à un forcené qui hurlait, prétendant être Jésus. Il manipulait une barre d'haltères pour les menacer", a expliqué au micro de France Bleu Auxerre la procureure Sophie Macquart-Moulin.

Pour tenter de le maîtriser, ils ont alors fait usage d'un Flash-Ball, une arme de défense tirant des balles en caoutchouc souples non perforantes. Après un tir, l'homme était au sol, plaqué par les policiers. Mais très vite, ils se sont rendus compte qu'il était en train de faire un arrêt cardiaque. Mais malgré l'intervention des secours, l'homme n'a pas survécu.

"J'estime en l'état des éléments dont je dispose, qu'il n'y a pas lieu de penser à une bavure policière mais l'enquête est en cours et je souhaite que toutes les investigations soient menées pour informer la famille du défunt et que les choses soient très claires vis-à-vis des services de police qui sont intervenus", a ajouté la procureure d'Auxerre.

Alors pour tenter d'éclaircir les circonstances de sa mort, l'enquête a été confiée à la police judiciaire d'Auxerre. En parallèle, une autopsie sera pratiquée dans les prochains jours ainsi qu'une expertise toxicologique.

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Selon le parquet, le trentenaire, qui a reçu un tir de Flash-Ball, était en pleine "crise de démence".

Commentaires

-