Avant de tuer Angélique, David Ramault s'était exhibé dans un bus

Une enquête ouverte

Avant de tuer Angélique, David Ramault s'était exhibé dans un bus

Publié le :

Vendredi 04 Mai 2018 - 17:41

Mise à jour :

Vendredi 04 Mai 2018 - 17:51
Un témoin aurait vu David Ramault s’exhiber devant des enfants dans un bus, seulement quelques jours avant le meurtre de la petite Angélique Six. Selon BFMTV, une enquête a été ouverte.
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

David Ramault, qui a été mis en examen pour le viol et le meurtre de la jeune Angélique Six fin avril, serait désormais visé par une autre procédure judicaire. En effet, le parquet de Lille aurait ouvert une enquête préliminaire contre le chauffeur de bus pour exhibition sexuelle.

Les faits se seraient déroulés avant la mort de la jeune fille rapporte BFMTV qui révèle l'information. Le suspect aurait été vu par un témoin en train de s’exhiber dans un bus de la métropole lilloise quelques jours avant qu'il enlève et séquestre Angélique Six. L'homme a avoué avoir essayé de la violer et l'avoir tuée.

Pour l'heure, cette enquête est distincte de celle ouverte pour séquestration, viol et meurtre de mineur de moins de 15 ans et rien ne permet de relier les deux faits.

Lire - Meurtre d'Angélique: la femme de David Ramault reçoit des menaces, elle porte plainte

Condamné en 1996 pour "viol avec arme", "attentats à la pudeur aggravés" et "vol avec violence", David Ramault était inscrit au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles (FIJAIS). En 1994, alors âgé de 21 ans, ce chauffeur de bus avait commis trois agressions sexuelles sur des quadragénaires et un viol sur une jeune fille de 12 ans, dans l'agglomération lilloise. 

Cette dernière a d'ailleurs témoigné de son agression auprès de La Voix du Nord. "Je revenais du théâtre, j’étais tout près d’un pont qui enjambe le canal de la Deûle. À ce moment-là, un individu est arrivé derrière moi par surprise et m’a mis un couteau sous la gorge", explique-t-elle. David Ramault oblige alors la jeune fille à le suivre sous la menace de son arme. La victime est tétanisée: "On est passé devant la rue où étaient toute ma famille et mes amies, mais j’étais incapable de crier".

L'adolescente se souvient d’un homme "brusque" qui répétait "Laisse-toi faire sinon je te tue, Laisse-toi faire sinon je vais te saigner". Aujourd'hui âgée de 27 ans, la jeune femme souhaite que le suivi des criminels sexuels soit renforcé.

David Ramault aurait été vu par un témoin en train de s’exhiber dans un bus de la métropole lilloise.

Commentaires

-