Aveyron: un automobiliste flashé à 265 km/h sur l'A75, du jamais-vu

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Aveyron: un automobiliste flashé à 265 km/h sur l'A75, du jamais-vu

Publié le 14/12/2016 à 07:12 - Mise à jour à 07:15
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un automobiliste parisien a été interpellé dimanche par les gendarmes alors qu'il roulait sur l'autoroute A75 à 265 km/h au lieu des 130 km/h autorisés. Agé de 31 ans et domicilié en région parisienne, il s'est vu retirer sur le champ son permis de conduire.

Il a battu le record d'excès de vitesse dans cette zone. Un automobiliste parisien a été intercepté, dimanche 11 par les gendarmes à hauteur de la commune de Saint-Georges-de-Luzençon (Aveyron), alors qu'il roulait sur l'autoroute A75 à 265 km/h. Avec une vitesse retenue à son encontre de 251 km/h, le conducteur âgé de 31 ans et domicilié en région parisienne, s'est vu retirer sur le champ son permis de conduire, a expliqué la gendarmerie de l'Aveyron sur son compte Facebook précisant qu'avec "cette vitesse extrême" et "un comportement de nature à créer un grave danger pour les autres usagers", l'automobiliste "aura bien de la peine à plaider la faute d'inattention".

Le précédent "record" de très grande vitesse sur la portion Aveyronnaise de l'A75 était de 248 km/h d'après la gendarmerie qui a rappelé que la voiture du chauffard, de marque allemande, pouvait atteindre 280 km/h. Pour les militaires, "un nouveau seuil de l'inconscience" a "été franchi".

Selon le site de la sécurité routière, le conducteur, qui a roulé à plus de 100 km/h au-dessus de la limite réglementaire, risque une amende forfaitaire de 1.500 euros, un retrait de six point sur le permis de conduire, une suspension de trois ans du permis de conduire (sans sursis ni "permis blanc") et une confiscation obligatoire du véhicule en cas de récidive.

En France, 25% des conducteurs reconnaissent ne pas respecter les limitations de vitesse. Et les raisons sont multiples: au total 57% des personnes interrogées pensent que la route le permet, 34% sont pressés, 31% disent maîtriser leur véhicule, 18% aiment rouler vite tandis que 14% déclarent être pris dans un flot de véhicules. Mais en roulant vite, les conducteurs réduisent leur champ de vision, risquent de perdre le contrôle de leur véhicule et de s'exposer à davantage de fatigue et à la perte de vigilance.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un automobiliste flashé dimanche 11 à 265 km/h sur l'A75.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-