Avignon: jugé pour avoir arraché la culotte d'une femme

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Avignon: jugé pour avoir arraché la culotte d'une femme

Publié le 12/06/2015 à 09:44 - Mise à jour à 09:48
©Benoît Renaud/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): JmC

-A +A

C'est en pleine rue et en plein après-midi qu'un homme a soulevé la jupe d'une femme et lui a arraché sa culotte, mardi à Avignon. L'agresseur a été arrêté et sera examiné par un psychiatre avant de passer en procès.

Un homme de 27 ans a été arrêté et jugé en comparution immédiate mercredi 10 juin pour avoir arraché la culotte d'une femme en pleine rue à Avignon (Vaucluse).

Les faits se sont déroulés mardi après-midi dans le centre-ville, selon le journal Vaucluse Matin. L'agresseur, Ichem Bey Omar, domicilié à Arles (Bouches-du-Rhône), se rendait chez un ami quand il a croisé la route d'une femme. Il l'aurait suivie, lui aurait fait des avances qu'elle aurait repoussées, et c'est alors qu'il se serait précipité sur elle, lui aurait soulevé sa jupe et lui aurait arraché sa culotte, selon des témoins de la scène.

La victime n’a pas été blessée mais a été très choquée par cette agression. L'homme a été interpellé par la police peu après et n'a pu donner d'explication à son geste.

"Elle n’a pas été embrassée ou touchée sur ses parties intimes. La seule chose qu’il lui a dite, c’est +je vais te faire mal+ parce qu’elle a refusé ses avances", a expliqué l'avocat de l'agresseur, Me Guillaume Mathieu, cité par Vaucluse Matin. Celui-ci a ajouté que son client, d'origine algérienne, n'était pas coutumier du fait et a estimé que sa mise en détention provisoire ne s'imposait pas.

Les magistrats du tribunal correctionnel ont ordonné, lors de la comparution immédiate mercredi, que l'agresseur soit examiné par un psychiatre.

"Mauvais dragueur ou pervers sexuel? Qui se cache derrière cet homme qui dit être arrivé en France il y a quelques semaines pour se marier avec une femme dont il a oublié le nom?", s'interroge Vaucluse Matin.

L'affaire sera jugée sur le fond le 13 juillet prochain.

 

Auteur(s): JmC


PARTAGER CET ARTICLE :


L'agresseur a suivi sa victime avant de se jeter sur elle pour lui arracher sa culotte (photo d'illustration).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-