Avignon: en intervention, les pompiers victimes de jets de pierres

Avignon: en intervention, les pompiers victimes de jets de pierres

Publié le :

Lundi 19 Février 2018 - 07:35

Mise à jour :

Lundi 19 Février 2018 - 07:39
Les pompiers d'Avignon, dans le Vaucluse, ont été victimes de jets de pierres dimanche alors qu'ils intervenaient sur un incendie. Il n'y a eu aucun blessé et une enquête a été ouverte.
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les sapeurs-pompiers d'Avignon, dans le Vaucluse, ont été pris pour cible dimanche 18 alors qu'ils étaient en pleine intervention. Des personnes ont jeté des pierres sur leur camion alors qu'ils avaient été appelé pour un incendie.

Les faits se sont déroulés peu après 17h30 selon France Bleu Vaucluse. Les soldats du feu avaient été appelés pour un "feu de détritus sur la voie publique à Avignon".

A voir aussi: Le blues du pompier face à la montée des agressions en intervention

Mais en se rendant dans le quartier de la Rocade, plus précisément dans la cité des Olivades, les pompiers ont été la cible de jets de pierres.

Leur camion a été pris pour cible par plusieurs individus mais aucun dégât lourd n'a été rapporté. Aucun pompier n'a été blessé non plus.

Une enquête a été ouverte après cet incident qui s'est déroulé dans la rue Gardian. Mais aucune interpellation n'a encore été effectuée ce lundi 19.

En octobre dernier, les sapeurs-pompiers de l'Hexagone alertaient la population sur leurs conditions de travail de plus en plus difficiles. Lors de leur congrès national à Ajaccio, ils dénonçaient déjà ces appels pour des feux de scooter ou de poubelles en pleine rue qui se révélaient en fait être des pièges.

En 2015, 1.939 pompiers avaient déclaré avoir été victimes d'une agression lors de l'exercice de leurs fonction: 80% de plus qu'en 2009 et 21% de plus qu'en 2014.

"Il y a 20 ans ça n’arrivait qu’en région parisienne, aujourd’hui c’est beaucoup plus répandu, souvent des groupes de jeunes qui veulent protéger leurs petits trafics", expliquait alors Patrice Beunard, président du SNSPP-PATS-FO, le deuxième syndicat de la profession.

Les pompiers ont été pris pour cible alors qu'ils intervenaient sur un incendie sur la voie publique.


Commentaires

-