Aymen, sans-papiers qui a sauvé des enfants d'un incendie, ne sera pas expulsé

Aymen, sans-papiers qui a sauvé des enfants d'un incendie, ne sera pas expulsé

Publié le :

Mercredi 06 Juin 2018 - 07:58

Mise à jour :

Mercredi 06 Juin 2018 - 08:00
Aymen Latrous, jeune homme sans-papiers qui a sauvé deux enfants d'un incendie à Fosses (Val-d'Oise) en 2015, ne sera finalement pas expulsé. En tout cas, pas tout de suite. La préfecture va réexaminer sa demande de titre de séjour. Son avocate n'est pas satisfaite par cette décision. Car en attendant son client reste hors la loi.
©Capture d'écran TF1
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Aymen Latrous n'est plus contraint de regagner la Tunisie. Il a obtenu un "sursis" et ne fait plus l'objet d'une OQTF (obligation de quitter le territoire français).

Comme Mamoudou Gassama, le héros de Marx-Dormoy (Paris) qui a sauvé un petit garçon en escaladant un immeuble à mains nues, ce jeune homme sans-papiers de 25 ans a fait preuve de courage et d'un acte de bravoure en secourant deux enfants d'un incendie en 2015, à Fosses dans le Val-d'Oise.

Mais la préfecture n'en a pas tenu compte lorsqu'elle a examiné sa demande de titre de séjour, lui demandant donc de quitter la France, malgré la promesse d'embauche en CDI qu'il venait d'obtenir dans la région.

Précédemment: Val-d'Oise - un héros sans-papiers obligé de quitter le territoire

La préfecture a fait marche arrière quand Aymen a contesté cette décision en justice, et que son histoire a été médiatisée.

Résultat, il a donc obtenu un sursis et sa demande de titre de séjour va être réexaminée. "La nouvelle instruction de la demande de titre de séjour qui suivra aussitôt tiendra nécessairement compte de l'acte positif et altruiste par lequel Mohamed Aymen  Latrous s'est distingué en 2015", a assuré le préfet.

Pour Me Philippine Parastatis, son avocate, ce n'est pas suffisant. Car la situation de son client n'étant pas régularisée rapidement, comme l'a été celle de Mamoudou Gassama, il reste sous le coup d'une arrestation par les forces de l'ordre en cas de contrôle d'identité et de non-présentation de papiers, qu'il n'a donc pas encore.

"C'est un premier pas, mais insatisfaisant car, sans un titre de séjour, mon client demeure toujours sans-papiers. S'il est arrêté par la police, il sera toujours hors la loi", a-t-elle ainsi déclaré dans Le Figaro.

Ajoutant ensuite que: "Son acte de bravoure a été prouvé et n'a pas besoin d'être remis en cause".

La demande de titre de séjour d'Aymen Latrous, sans-papiers qui a sauvé deux enfants d'un incendie à Fosses (Val-d'Oise), va être réexaminée.


Commentaires

-