Bac 2018: après le vol de leurs copies, 33 élèves doivent repasser une épreuve

Bac 2018: après le vol de leurs copies, 33 élèves doivent repasser une épreuve

Publié le :

Vendredi 29 Juin 2018 - 08:19

Mise à jour :

Vendredi 29 Juin 2018 - 08:20
A Chartres, 33 élèves issus de cinq établissements différents vont devoir repasser l'épreuve de sciences économiques et sociales du bac. la voiture de leur correcteur a été fracturée mercredi et les copies ont toutes été volées.
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ils pensaient en avoir fini avec le bac. Pas moins de 33 élèves de terminale issus de cinq lycées de Chartres vont devoir repasser une épreuve du bac. Ils ont appris la nouvelle jeudi 28.

La voiture de leur correcteur a été fracturée mercredi 27 et toutes les copies ont été volées. Les 33 élèves de terminale ES font donc devoir à nouveau plancher sur une épreuve, et pas la moindre.

C'est en effet l'épreuve de SES (Sciences économiques et sociales) qu'ils vont devoir repasser. Soit la matière avec le plus gros coefficient mais aussi le test le plus long.

A voir aussi: Bac 2018 et pétitions - cette année, le sujet "trop difficile" est celui de maths

Selon les options choisies, il peut durer cinq heures et valoir un coefficient 9.

les 33 pauvres élèves des lycées Notre-Dame, Jehan-de-Beauce, Fulbert, Marceau et du lycée Silvia-Monfort (à Luisant), qui avaient déjà planché sur les SES mercredi 21 ne seront pas en vacances toute de suite.

Le directeur académique des services de l'Education nationale d'Eure-et-Loir a indiqué à L'Est Républicain que les lycéens étaient convoqués lundi 2 pour à nouveau passer l'épreuve de 8h à 13h.

"Nous comprenons l’émoi que peut susciter cette situation. Mais nous n’avons pas le choix. Ces 33 élèves doivent repasser l’épreuve. Nous sommes là pour créer les conditions pour que tout se passe dans les meilleures conditions possibles", a assuré Joël Sürig qui a indiqué que les élèves avaient été prévenus par téléphone dès jeudi.

Il a aussi expliqué que l'énoncé proposera "le même niveau de difficulté" que le précédent sujet, dans un souci d'équité. Les copies seront en outre notés "avec bienveillance" par des correcteurs alertés de la situation.

Pour les élèves, c'est un (très) mauvais moment à passer mais qu'ils se rassurent: leurs vœux Parcoursup sont conservés.

Un correcteur du bac s'est fait voler 33 copies, les élèves devront repasser l'épreuve.


Commentaires

-