Baccalauréat: seulement deux épreuves en juin et du contrôle continu?

Baccalauréat: seulement deux épreuves en juin et du contrôle continu?

Publié le :

Jeudi 14 Décembre 2017 - 17:46

Mise à jour :

Jeudi 14 Décembre 2017 - 18:04
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La période d'auditions des acteurs de l'éducation pour définir les nouvelles grandes lignes du baccalauréat sont maintenant finies. D'après les premiers éléments connus, l'examen de fin de lycée pourrait ne comporter que deux épreuves communes, avec deux épreuves "à la carte" et du contrôle continu. Verdict au printemps 2018.

La réforme finale est encore loin d'être connue avec certitude, mais elle est en train de prendre forme et s'annonce radicale. Le mercredi 13 s'est achevée une succession d'auditions d'acteurs du monde éducatif pour réformer en profondeur le baccalauréat et "affirmer sa fonction de levier vers l'enseignement supérieur" selon la volonté du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

Après une centaine d'entretiens, voici la piste vers laquelle semble se diriger la réforme. L'examen formel, ayant lieu au mois de juin de la dernière année de lycée, ne comporterait plus que deux épreuves obligatoires communes: un écrit de philosophie, reconnue comme discipline "universelle", et un grand oral mêlant plusieurs disciplines.

Outre ce tronc commun très allégé, les lycéens devront choisir deux autres épreuves, dites de "spécialité", qui auraient lieu au printemps et qui pourraient compter dans la phase d’admission dans l’enseignement supérieur. Le tout serait enfin complété par un contrôle continu en cours d'année, selon des modalités encore floues, les enseignants n'acceptant pas le principe d'épreuves qui ne seraient pas anonymes et nationales. Le format actuel des épreuves de français, qui se passent en classe de première, ne serait pas modifié.

Voir aussi: Réforme du baccalauréat: donnez votre avis pour l'améliorer

En plus de cette réforme, le ministère prévoit de revoir en profondeur l'organisation des trois années de lycée actuellement organisées entre une seconde générale et des classes de première et de terminale spécialisées en fonction de la filière du baccalauréat. La fin d'une séparation assez nette entre les bacs littéraire (L), scientifique (S) et économique et social (ES) serait à l'étude, mais le projet final reste encore inconnu.

La proposition de réforme définitive sera connue au printemps, et le premier examen du bac "nouvelle version" pourrait se tenir en 2021.

La philosophie et un grand oral pourraient n'être que les deux seules épreuves communes de juin.

Commentaires

-