Belgique: un chaton frappé et enfermé dans un four à 200 degrés

Belgique: un chaton frappé et enfermé dans un four à 200 degrés

Publié le :

Mardi 12 Juin 2018 - 17:38

Mise à jour :

Mardi 12 Juin 2018 - 17:46
Un chaton de 10 mois a été placé par un homme dans un four chauffé à 200 degrés en Belgique, dans la nuit de mercredi à jeudi. L'animal a survécu mais est gravement blessé.
©World of crowdfunding
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est un acte de maltraitance animal particulièrement abject. Un chaton âgé de 10 mois a été victime de sévices graves dans la nuit de mercredi 6 à jeudi 7 dans la ville de Courtrai en Belgique au cours d'une soirée alcoolisé entre jeunes.

Selon la RTBF, qui relaie des informations des médias flamands, les jeunes hommes auraient frappé le petit chat à coups de pied, s'en servant comme ballon de football "pour divertir l'assemblée". Ensuite, dans un acte d'une rare cruauté, le félin a été placé dans un four chauffé à 200°C. Ce n'est finalement que quinze minutes plus tard que le propriétaire des lieux, qui boit dans une autre pièce, entend des coups sourds venir de la cuisine. "Ces coups sont ceux de l'animal qui essaye de sortir du four de la cuisine", précise la radio belge.

Le jeune homme a sauvé le chaton et l'a mis sous la douche pour tenter d'atténuer ses blessures. Ce n'est finalement que le vendredi 9 qu'il l'a conduit chez un vétérinaire, constatant que l'état de santé du félin ne s'améliorait pas.

Lire aussi - Acte de cruauté envers un animal domestique: que risque la personne responsable des sévices?

"L’animal était dans un état particulièrement grave. (...) Le chat a de graves brûlures, les coussinets de ses pattes sont complètement brûlés et il y a des saignements internes. Nous le traitons avec des analgésiques à la morphine et de l'onguent au miel pour soigner ses blessures", a expliqué le praticien.

Malgré la gravité de ses blessures, les chances de survie du petit chat sont plutôt bonnes. "Les chats sont des créatures très fortes. Un chat peut surmonter de telles blessures très rapidement et guérit vite. Aucun autre animal ou créature vivante n'est aussi forte qu'un chat", a précisé le vétérinaire.

Cependant, le coût du traitement de l'animal est élevé, les vétérinaires ont donc lancé une campagne de financement participatif (en lien ICI), espérant récolter quelque 500 euros. Plus de 12.000 euros ont déjà été donné.

Propriétaire du chat et praticien ont déposé plainte, une enquête pour cruauté envers les animaux a été ouverte.

 

Le chat a d'abord été utilisé comme balle de foot, puis mis dans un four à 200 degrés.


Commentaires

-