Bertrand Cantat dans "Les Inrockuptibles": le jour où le chanteur de Noir Désir a tué Marie Trintignant

Bertrand Cantat dans "Les Inrockuptibles": le jour où le chanteur de Noir Désir a tué Marie Trintignant

Publié le :

Jeudi 12 Octobre 2017 - 12:32

Mise à jour :

Jeudi 12 Octobre 2017 - 12:39
©Xavier Leoty/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les critiques continuent à fuser contre "Les Inrockuptibles" qui a choisi de mettre sur sa dernière Une Bertrand Cantat qui sortira un album le 1er décembre prochain. L'artiste reste largement mis à l'index des féministes et d'une partie de l'opinion pour avoir tué sa compagne Marie Trintignant, un soir d'été 2003 en Lituanie.

La Une des Inrockuptibles ne passe définitivement pas. Les voix s'élèvent toujours contre le choix de l'hebdomadaire de publier sur sa première page une photo de Bertrand Cantat, et de consacrer une partie du contenu du magazine à l'album solo que l'artiste sortira le 1er décembre prochain. Car bien qu'il ait purgé sa peine, les mouvements féministes et même Marlène Schiappa secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes ne tolèrent pas une telle exposition médiatique pour celui qui a tué de ses mains sa compagne Marie Trintignant.

Les faits s'étaient déroulés en 2003, à Vilnius en Lituanie. Bertrand Cantat, 39 ans à l'époque, accompagne l'actrice de 41 ans qui joue dans le téléfilm Colette, une femme libre réalisé par sa mère Nadine Trintignant. En couple depuis 18 mois avec la comédienne, Bertrand Cantat a quitté son épouse, la femme de lettre d'origine hongroise Krisztina Rady, pour vivre une passion dévorante avec celle qui a déjà eu quatre enfants de quatre pères différents. Le soir du 27 juillet, dans leur hôtel le couple se dispute, visiblement après la réception par la comédienne d'un SMS de son ancien mari Samuel Benchetrit (aujourd'hui en couple avec Vanessa Paradis). Bertrand Cantat va alors frapper Marie Trintignant d'une vingtaine de coups, dont sept particulièrement violents au niveau de la tête. Le chanteur parlera de "quatre gifles". Ces "gifles" seront en tout cas suffisamment brutales pour provoquer des lésions cérébrales graves. Transportée en France pour une opération chirurgicale de la dernière chance, la comédienne décèdera le 1er août.

Lors de son procès, en Lituanie, Bertrand Cantat reconnaîtra les faits mais expliquera que Marie Trintignant était également violente avec lui. En mars 2004, il est condamné à huit ans de prison et rapidement transféré en France. Il bénéficie d'une liberté conditionnelle en 2007.

Le groupe Noir Désir qui a fait la renommée de Bertrand Cantat n'a pas résisté à cet événement. Son leader a donc poursuivi une carrière seul de son côté et a sorti deux albums depuis sa libération en collaboration avec d'autres artistes. L'album Amor Fati de décembre sera par contre publié sous son seul nom.

Le 10 janvier 2010, Krisztina Rady, chez qui il vivait de nouveau, se donne la mort dans leur maison de Bordeaux. Des accusations de maltraitances de la part de Bertrand Cantat ont été évoquées mais cet élément n'a jamais été confirmé par la justice. 

Le groupe Noir Désir n'a pas survécu à l'incarcération de Bertrand Cantat.


Commentaires

-