Besançon: 800 fidèles évacués d'une église pour… des clés de voiture

Besançon: 800 fidèles évacués d'une église pour… des clés de voiture

Publié le :

Vendredi 25 Décembre 2015 - 11:47

Mise à jour :

Vendredi 25 Décembre 2015 - 11:54
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les forces de l'ordre ont fait évacuer jeudi soir une église de Besançon, où 800 fidèles étaient présents, suite au comportement suspect d'un homme. Ce dernier était simplement venu prêter sa voiture à un proche.

La messe de Noël a tourné court. Quelque 800 fidèles, venus célébrer la naissance de Jésus à l'église Saint-Joseph à Besançon (Doubs), ont dû évacuer le bâtiment en raison d'une alerte à la voiture suspecte, lancée en début de soirée. Les faits se sont déroulés vers 19h30 lorsque la police a repéré un homme au comportement suspect. Ce dernier avait garé sa voiture juste en face de l'église avant d'entrer dans le bâtiment et d'en repartir rapidement, capuche sur la tête.

Dans le contexte d'état d'urgence et de surveillance renforcée des lieux de cultes après les attentats meurtriers du 13 novembre, il n'en fallait pas plus pour déclencher l'évacuation de l'édifice. Alors que des militaires, des pompiers et des démineurs de Colmar ont été dépêchés sur place et qu'un périmètre de sécurité a été mis en place, les fidèles sont sortis dans le calme.

Ce n'est que plus tard qu'un homme s'est présenté à la police pour expliquer qu'il était simplement venu aider une proche en ce soir de réveillon de Noël. Il était passé à l'église pour lui déposer ses clefs de voiture.

Cet incident, peu banal, intervient quelques jours après l'annonce du ministère de l'Intérieur qui avait expliqué que les lieux de culte, lors des messes de Noël, seraient particulièrement surveillés en raison des menaces terroristes. Bernard Cazeneuve avait alors rappelé que "tout est fait pour que la sécurité soit garantie" à l'occasion des festivités tout en précisant qu'en "fonction du positionnement des lieux de culte, des gardes statiques, des patrouilles dynamiques seront mises en place par les forces de sécurité".

Au total, plus de 100.000 agents des forces de l'ordre sont mobilisés sur l'ensemble du territoire depuis le 24 décembre pour surveiller les lieux sensibles et les frontières. 

 

Quelque 800 personnes ont été évacuées d'une église à Besançon le soir du 24 décembre.


Commentaires

-