Biarritz: un retraité dealer de cocaïne arrêté

Biarritz: un retraité dealer de cocaïne arrêté

Publié le :

Lundi 17 Avril 2017 - 10:15

Mise à jour :

Lundi 17 Avril 2017 - 10:20
©John Vizcaino/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 70 ans a été arrêté à Biarritz pour trafic de cocaïne, apprenait-on samedi. Le retraité a avoué se livrer à ce commerce depuis plusieurs années afin d'augmenter ses revenus. L'attirail du parfait dealer a été retrouvé chez celui que ses clients surnommaient "Le Vieux".

Ses clients le surnommaient "Le Vieux". Il est vrai que l'âge de ce dealer présumé est sans doute ce qui le différencie le plus des autres membres de la "profession". Un homme de 70 ans a été interpellé à Biarritz pour trafic de stupéfiants, révélait Sud Ouest samedi 15.

Le retraité est accusé d'avoir acheté, transformé et revendu de la cocaïne pendant plusieurs années dans le quartier Migron où il vit. Un moyen selon lui d'arrondir ses fins de mois. Mais la présence d'un dealer dans le secteur a finalement été signalée à la gendarmerie qui a mis en place une opération de surveillance.

Une fois "Le Vieux" identifié, une perquisition effectuée à son domicile a confirmé les soupçons sans laisser beaucoup de place au doute. Tout le matériel du parfait dealer se trouvait dans le logement du septuagénaire: de la cocaïne bien sûr mais aussi une balance, des substances pour la couper et des petits pochons pour assurer la distribution directement aux consommateurs.

L'homme a d'abord déclaré qu'il s'agissait uniquement de sa consommation personnelle, une version sur laquelle il est vite revenu face à l'évidence. Il a avoué compléter ses revenus depuis cinq ans en achetant chaque année pour environ 5.000 euros de cocaïne en Espagne. Une fois la frontière traversée , le produit coupé au sodium et revendu, il pouvait en obtenir le double.

Un commerce qui ne fait pas de lui un nouveau Pablo Escobar mais qui pourrait en revanche lui coûter cher à l'issue de son procès prévu pour le 19 décembre devant le tribunal correctionnel de Bayonne. En France, "le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants sont punis de dix ans d'emprisonnement et de 7. 500 000 euros d'amende" (article 222-37 du code pénal). En attendant l'audience, "Le Vieux" a été laissé libre.

 

L'homme achetait sa cocaïne en Espagne avant de la revendre dans son quartier (illustration).


Commentaires

-