Bois de Boulogne: le faux policier accusé d'avoir violé et détroussé des prostituées

Bois de Boulogne: le faux policier accusé d'avoir violé et détroussé des prostituées

Publié le :

Vendredi 07 Juillet 2017 - 10:37

Mise à jour :

Vendredi 07 Juillet 2017 - 11:07
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon LCI, un homme a été mis en examen jeudi et placé en détention provisoire dans une affaire de vol avec menace et de viol sur des prostituées exerçant dans le bois de Boulogne, à Paris. Le suspect se serait fait passer pour un policier pour forcer ses victimes aux actes sexuels.

C'est une affaire sordide que révèle la chaîne d'informations en continu LCI. Elle dévoile en effet qu'un homme vient d'être mis en examen et placé en détention provisoire, et est soupçonné d'avoir violé et dépouillé des prostituées du bois de Boulogne en se faisant passer pour un policier.

L'homme a été inculpé jeudi 6. Lundi 3, plusieurs professionnelles du sexe exerçant dans le bois de l'ouest parisien se sont présentées à la police après que l'une d'entre-elles ait reconnu l'homme qui, visiblement, sévissait depuis plusieurs années.

Le modus operandi du suspect était d'accoster les belles-de-nuit qui exercent dans ce secteur isolé, connu pour être un lieu de prostitution majeur de l'Ile-de-France. Là, il exhibait une fausse carte professionnelle pour se faire passer pour un fonctionnaire de police. Il se serait servi de l'influence et de la crainte ainsi exercée sur les femmes pour abuser sexuellement d'elles, allant jusqu'au viol, et pour les détrousser de l'argent liquide, probablement issu de leurs passes, qu'elles avaiet sur elles.

L'homme est suspecté de faits similaires sur une période de cinq ans. Il est en outre très défavorablement connu des services de police pour des faits qui n'ont pas encore été spécifiés. L'enquête s'annonce cependant complexe pour faire la chronologie exacte des faits qui pourraient lui être imputés, son avocate ayant déjà dénoncé auprès de LCI "la vacuité de l'accusation qui comporte de lourdes incohérences". Dans l'attente de la suite judiciaire de cette affaire, l'homme reste présumé innocent.

L'homme s'en serait pris aux professionnelles exerçant au bois de Boulogne.

Commentaires

-