Bouches-du-Rhône: mort mystérieuse d'une mère et de sa fille de 8 ans

Bouches-du-Rhône: mort mystérieuse d'une mère et de sa fille de 8 ans

Publié le :

Mercredi 24 Juin 2015 - 17:20

Mise à jour :

Mercredi 24 Juin 2015 - 17:25
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Les quatre membres d'une même famille ont été découverts inanimés à leur domicile, mardi 23 près de Marseille: la mère et la fille sont mortes, tandis que le père et le fils sont dans le coma. Pour l'instant, les enquêteurs n'ont que peu d'explications sur ce drame.

C'est une affaire aussi dramatique que mystérieuse. Mardi 23, au domicile d'une famille sans histoire de Lançon-de-Provence, près de Marseille, une mère et sa fille ont été retrouvées mortes tandis que gisaient à leurs côtés, inanimés, le mari et le fils, relate La Provence. A ce stade, mercredi après-midi, les enquêteurs ne privilégiaient toujours aucune piste.

Ce sont les pompiers qui ont fait la macabre découverte. Alertés par des proches de la famille inquiets car sans nouvelle, les soldats du feu ont pénétré dans la confortable maison familiale du quartier du Val de Sibourg, à Lançon-de-Provence, où ils ont ainsi trouvé la mère et sa fille, âgée de huit ans, mortes. Sur place gisaient également le père et le fils, âgé de dix ans, pour leur part dans le coma. Ces derniers ont immédiatement été héliportés vers un hôpital, probablement de Marseille, précise La Provence.

A ce stade, les enquêteurs ne disposent d'aucune explication du drame. Les corps des quatre victimes "ne présentaient pas de traces de violences, si ce n'est des blessures légères à l'arme blanche pour la femme", a ainsi précisé la procureure d'Aix-en-Provence Dominique Moyal, citée par le quotidien. "D'après l'enquête de voisinage, rien ne laissait présager de cet événement tragique", a ajouté la magistrate qui n'hésite pas à évoquer une "affaire mystérieuse".

Les enquêteurs continuent à s'activer et "des analyses toxicologiques et anatomopathologiques (examen approfondi des organes, NDLR)" ont été commandées sur la mère et sa fille, ainsi que le père et le fils, afin de détecter d'éventuelles substances nocives dans les organismes des membres de cette famille apparemment tranquille.

"On s'oriente vers un décès probable par absorption médicamenteuse", a ainsi expliqué Dominique Moyal, ajoutant que l'une des pistes envisagées est celle du "père de famille qui a cherché à tuer son épouse et ses deux enfants".

 

 

La procureure d'Aix-en-Provence parle d'une "affaire mystérieuse".


Commentaires

-