Bouches-du-Rhône: un bébé incinéré par erreur à la place d'un autre

Douleur

Bouches-du-Rhône: un bébé incinéré par erreur à la place d'un autre

Publié le :

Jeudi 01 Mars 2018 - 18:00

Mise à jour :

Jeudi 01 Mars 2018 - 18:05
Deux familles endeuillées par la perte d'un bébé ont fait face mercredi à une terrible erreur de l'hôpital de la Timone à Marseille. Les petits corps ont été échangés et l'un a été incinéré à la place de l'autre. Une plainte a été déposée.
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux familles originaires des Bouches-du-Rhône ont fait face tout récemment à la perte d'un enfant. A la douleur du deuil est venue s'ajouter mercredi 28 février la colère face à une erreur rare venant de l'hôpital de la Timone à Marseille, où les bébés étaient pris en charge.

Samantha, qui a accouché de jumelles prématurément le 19 février dernier, a témoigné de cette terrible histoire auprès de France 3 Régions PACA. Une de ses fillettes, prénommée Kyana, n'a pas survécu et est décédée cinq jours après l'accouchement.

Samantha et son compagnon ont alors dû, pendant que leur deuxième fille, Lana, était prise en charge à l'hôpital de la Conception (toujours à Marseille), organiser les funérailles de la fillette.  

Lire aussi: Marseille - le corps d'un nourrisson découvert dans une poubelle

La jeune femme, âgée de seulement 20 ans, n'a pas voulu assister à la mise en bière. Elle s'est recueillie sur le cercueil fermé. Mercredi, elle a reçu un coup de téléphone du crématorium d'Aubagne, qui a dû lui avouer que les cendres qu'elle devait venir récupérer n'étaient pas celles de sa fille.

"Je n'en dors plus, je suis choquée de m'être recueillie devant un bébé qui n'était pas le mien", a-t-elle confié en pensant "à la famille d'en face" qui a, elle, perdu un bébé de deux mois.

L'erreur a été commise par l'hôpital de la Timone qui a reconnu "une défaillance dans l'application des protocoles d'identito-vigilance" et a ouvert une enquête interne pour comprendre ce qu'il s'est réellement passé.

Samantha et sa famille sont toujours sous le choc. De son côté, la deuxième famille a décidé de porter plainte contre l'hôpital.

L'hôpital de la Timone à Marseille a échangé les corps de deux bébés, et le crématorium d'Aubagne en a incinéré un par erreur.

Commentaires

-