Bouches-du-Rhône: un chasseur tue le chien d'un particulier et s'enfuit

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 12 octobre 2018 - 09:24
Image
Le vote des chasseurs n'est plus incarné par un parti politique, comme le CPNT, depuis que sa fédération a fait le choix en 2002 du lobbying pour monnayer son soutien, et se rapprocher l'an dernier d'
Crédits
© PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP/Archives
Le chasseur a tué le chien avant de prendre la fuite.
© PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP/Archives
Un chasseur a abattu délibérément le chien d'un particulier lundi à Saint-Julien-les-Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. La propriétaire de l'animal l'avait confié à une voisine pour qu'elle le promène.

Nouveau drame lors d'une partie de chasse. Un chasseur a tué délibéremment le chien d'un particulier de balles à Saint-Julien-les-Martigues, dans les Bouches-du-Rhône, lundi 7 dans la journée. L'individu a immédiatement pris la fuite après les coups de feu. Une enquête a été ouverte pour tenter de le retrouver.

Selon le journal La Provence, la propriétaire du chien,  Bounty un beauceron croisé de trois ans, qui travaille toute la journée l'avait confié avec son autre canidé à sa voisine retraité pour qu'elle les promène. Cette dernière est donc partie faire une promenade avec les deux chiens dans l'après-midi sans les ternir en laisse.

Lire aussi - Chasse: un cerf s'introduit dans un jardin pendant une battue, il est abattu

"Ma voisine était à une centaine de mètres de Bounty. Elle a entendu un premier coup de feu, sans vraiment comprendre de quoi il s'agissait, elle a couru... Quand elle est arrivée, une deuxième détonation a retenti", a expliqué la propriétaire auprès du quotidien. Le chien est mortellement touché de deux balles, une au ventre et une à la tête. La réaction du chasseur qui a suivi est proprement ahurissante: "Le chasseur s'est enfui, avant de lui crier que le chien n'avait qu'à être attaché. Il lui a dit que Bounty aurait pu attaquer ses chiens à lui".

Très affectée, la voisine n'a pu qu'apprendre la terrible nouvelle à la propriétaire. Cette dernière entend que justice soit faite. "Je veux que ce chasseur paie pour son acte. Ma voisine, en état de choc, n'a pas pu identifier le tireur, elle a seulement décrit un de ses chiens. J'ai évidement déposé plainte, contre X. Je voudrais que l'on puisse identifier cet individu. J'ai également contacté 30 Millions d'Amis qui peut se porter civile en cas de poursuites, mais aussi rapporté les faits à la Mairie et à la société de chasse", a-t-elle fait savoir.

Voir:

Hérault: son teckel se fait massacrer par des chiens de chasse 

Son chien dévore des mouchoirs et des sous-vêtements, le chasseur le tue 

Limoges: un chasseur de faisan blesse grièvement une fillette de 10 ans