Brésil: un enseignant pédophile soupçonné d'avoir violé à mort un petit garçon de 9 ans, aidé par une bande d'adolescents

Brésil: un enseignant pédophile soupçonné d'avoir violé à mort un petit garçon de 9 ans, aidé par une bande d'adolescents

Publié le :

Lundi 28 Août 2017 - 17:42

Mise à jour :

Lundi 28 Août 2017 - 18:03
©André Gustavo Stumpf/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Brésil est sous le choc du meurtre horrible du petit Kauan, neuf ans, disparu en juin. Lors d'une annonce de la police vendredi sur l'avancée de l'enquête, des détails atroces ont été donnés sur ce qui est arrivé à l'enfant, visiblement tombé dans les mains d'un bourreau pervers aidé d'adolescents.

C'est un fait divers abominable qui secoue le Brésil. Le principal suspect vient d'être arrêté, deux mois après les faits. C'est une conférence de presse organisée le vendredi 25 par les autorités policières qui dévoilent les détails de l'enquête.

Tout débute le 25 juin, dans la ville de Campo Grande au cœur du Brésil. Ce jour-là, le petit Kauan Andrade Dos Santo, neuf ans, disparaît subitement. La police se lance immédiatement à sa recherche mais l'enfant semble s'être volatilisé. Mais la police enquête et découvre peu à peu le scénario de ce qui est arrivé au petit garçon. Et dont les mots peinent à trouver une autre qualification que l'horreur pure.

La police explique que le petit Kauan a visiblement passé la soirée avec quatre adolescents âgés de 14 à 16 ans. Ces derniers l'ont ensuite amené, dans des conditions qui restent à éclaircir précisément, dans la maison d'un enseignant âgé de 36 ans, un certain Delvid de Almeida Lopes. Et là, c'est une scène abominable qui va commencer, avec des actes si violents que la porte-parole lors de la conférence de presse a expliqué que même les policiers en charge de l'enquête sont choqués par ce qu'ils ont découvert.

Le professeur aurait en effet violé le petit Kauan avec tant de barbarie que celui-ci en a perdu connaissance avant que son bourreau ne le mette finalement à mort en l'asphyxiant. Puis, sans doute sous la menace, le pervers pédophile et meurtrier aurait forcé les quatre adolescents à abuser sexuellement du cadavre du petit garçon.  

Après que la dépouille du malheureux Kauan a subi les derniers outrages, l'enseignant suspecté aurait démembré le petit garçon à coups de machette avant de jeter les morceaux du corps dans une rivière.

Ce sont finalement les quatre adolescents qui se sont confiés aux autorités et ont permis de comprendre pourquoi le petit garçon n'était pas rentré à la maison, et les souffrances auxquelles il a dû faire face.

L'enquête est cependant difficile. Le professeur incriminé décrit comme "froid, méticuleux et intelligent", et dont la police suspecte qu'il violait également les adolescents complices du crime, nie les faits. C'est visiblement un pédophile récidiviste, la police ayant retrouvé des vidéos dans son mobile pouvant mettre sur la piste de 10 jeunes garçons abusés. Cependant le corps de Kauan n'a pas été retrouvé ce qui empêche d'y recueillir des traces ADN permettant de confondre le suspect.

La police brésilienne avoue être choquée par ce qu'elle a découvert.


Commentaires

-