Brésil: une mannequin meurt noyée en voulant sauver ses chiots

Brésil: une mannequin meurt noyée en voulant sauver ses chiots

Publié le :

Mardi 30 Avril 2019 - 17:09

Mise à jour :

Mardi 30 Avril 2019 - 17:13
©Capture d'écran Instagram/Caroline Bittencourt
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Caroline Bittencourt, une mannequin brésilienne de 37 ans, est morte noyée dimanche 28 avril à Sao Paulo en tentant de sauver ses chiots. Elle était en balade en bateau avec son mari quand ils sont tombés à l'eau alors qu'une tempête venait de se lever.

Le corps de Caroline Bittencourt, une mannequin brésilienne de 37 ans, a été retrouvé 24 heures après que cette dernière soit tombée à l'eau en pleine mer, à Sao Paulo, pour tenter de sauver ses chiots.

La trentenaire était partie en bateau avec son époux Jorge Sestini et ses deux petits chiens dimanche après-midi avant d'être surprise par une tempête.

Les animaux sont tombés et Caroline Bittencourt s'est jetée à l'eau pour tenter de les secourir. Mais elle a vite été emportée par une vague.

Son mari a sauté à son tour pour l'aider mais lui-même n'a pas réussi à la retrouver et a dû lutter pour sa propre survie. Il a été secouru par les garde-côtes deux heures après le drame.

Lire aussi: un mannequin brésilien meurt subitement lors d'un défilé

La victime, morte noyée, n'a été retrouvée que le lendemain. Son propre père a participé aux recherches et a raconté à la télévision locale qu'il avait aidé à remonter lui-même le corps.

Caroline Bittencourt laisse orpheline une jeune fille de 17 ans qu'elle avait eue lors d'une précédente relation.

Jorge Sestini est dévasté. Ils n'étaient mariés que depuis trois mois et avaient eu lors de leur cérémonie un invité de marque: le footballeur brésilien Ronaldo.

Et aussi:

Un mannequin démembré et décapité retrouvé dans deux valises

Mort d'une ancienne Miss, percutée par un tracteur (photo)

Caroline Bittencourt, une mannequin brésilienne de 37 ans, est morte noyée dimanche alors qu'elle tentait de sauver ses chiots.


Commentaires

-