Brest: il recouvrait les distributeurs de billets avec ses matières fécales, un récidiviste arrêté

Brest: il recouvrait les distributeurs de billets avec ses matières fécales, un récidiviste arrêté

Publié le :

Mardi 25 Juillet 2017 - 11:34

Mise à jour :

Mardi 25 Juillet 2017 - 11:41
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un récidiviste a été arrêté ce week-end, suspecté d'être l'homme qui a recouvert une trentaine de distributeurs automatiques de billets d'excréments (les siens en l'occurrence). L'individu est coutumier du fait et la justice s'interroge sur un possible trouble psychiatrique.

Pour les banques c'est du vandalisme, pour l'intéressé c'est un geste symbolique. Quand au parquet, il laisse entendre que l'individu pourrait souffrire de troubles psychiatriques. L'homme qui, depuis la mi-juillet, a souillé une trentaine de distributeurs automatiques de billets à Brest en les recouvrant de ses excréments, a été arrêté dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23. Il s'agit d'un récidiviste, déjà condamné pour des faits similaires.

Depuis le milieu du mois de juillet, l'individu faisait la tournée des distributeurs et déversait au niveau du clavier ses matières fécales qu'il avait au préalable recueillis dans une bouteille. CE sont les plaintes de plusieurs banques qui ont enclenché l'enquête et qui a rapidement permis de mettre la main sur l'individu. Il est vrai que ce genre de faits, réalisés de manière aussi méthodique, ne compte guère de pratiquants dans la région et les autorités ont rapidement suspecté l'individu de 56 ans pour qui la chose est loin d'être une première.

L'homme a en effet été arrêté une première fois en 2014. A l'époque, il expliquait que son geste avait une dimension politique et qu'il souhaitait ainsi dénoncer le système bancaire. Il avait été condamné à une amende. Il sera arrêté une deuxième fois la même année, et renvoyé devant un tribunal en 2015. Et pour cause: il avait attaqué une vingtaine de distributeurs, les souillant à un niveau tel que certains sont devenus inutilisables. Pour cette récidive, il avait écopé de quatre mois de prison ferme.

Selon le quotidien local Ouest-France, bien que l'homme n'ait jamais varié dans l'expression de sa motivation, son avocate avait expliqué que la première banque touchée était l'établissement qui venait de fermer son compte.

On ignore pour l'instant si le quinquagénaire maintient son discours. Malgré les doutes soulevés par le parquet sur l'état mental de l'accusé, celui-ci a été renvoyé devant le tribunal correctionnel en novembre prochain. Il a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

L'homme a maculé d'excréments une trentaine de distributeurs en à peine dix jours.

Commentaires

-