Brest: un homme meurt sur un brancard des urgences

"Conditions d'intimité non adaptées"

Brest: un homme meurt sur un brancard des urgences

Publié le :

Vendredi 26 Février 2016 - 15:45

Dernière mise à jour :

Vendredi 26 Février 2016 - 15:47
Un patient de 89 ans est mort dans l'attente de soins mercredi à l'hôpital de Brest, sur un brancard dans un couloir. L'établissement dit regretter ces conditions mais rappelle que l'homme était proche de la fin de vie et que les conditions d'accueil étaient normales. La famille n'aurait pas l'intention de déposer de plainte.
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
©Gelebart/20Minutes/Sipa
-A +A

Un homme est décédé à l'hôpital de la Cavale-Blanche de Brest mercredi 24 dans l'après-midi, alors qu'il était en attente de soins sur un brancard dans le couloir. Le patient, âgé de 89 ans, souffrait de plusieurs maladies, mais son état à son arrivé n'avait pas été jugé comme nécessitant une prise en charge immédiate.

Une heure et demi après son arrivée, un médecin est venu l'examiner mais n'a pu que constater le décès. Interrogé par Ouest France, le CHRU rappelle que ce patient souffrait "de pathologies multiples" et que sa "fin de vie était proche". L'hôpital regrette cependant que le décès soit intervenu dans le couloir et sur un brancard, des "conditions d'intimité non adaptées".

Il précise également que l'activité n'était, au moment des faits, pas plus intense que la normale avec 112 passages en 24 heures contre 126 en moyenne au mois de janvier. L'équipe médicale -trois médecins séniors et trois internes- était au complet. Le patient avait dû être laissé sur un brancard car tous les boxs de consultations étaient occupés.

"À ce stade de notre information, la qualité de la prise en charge des équipes médicales et soignantes ne peut être mise en cause. Comme il est d’usage, une analyse plus détaillée de la prise en charge et des causes du décès sera réalisée", explique l'établissement au quotidien local. La famille du défunt qui "n'est pas vindicative" n'aurait pas l'intention de porter plainte.

Le délai d'attente moyen aux urgences de Brest est de 4h30, un chiffre que l'établissement juge correct. Le service vient d'être remanié pour améliorer ce temps, ce qui avait été dénoncé par les syndicats: "depuis plusieurs semaines, nous avons alerté sur ce couloir où les patients sur des brancards se retrouvent sans surveillance dédiée de la part du personnel", précise Thomas Bourhis, de la CGT, qui se refuse néanmoins à établir un lien avant la fin de l'enquête interne. 

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Le patient a été examiné au bout d'une heure et demi contre une attente moyenne de 4h30.