Briscous: un homme en rollers retrouvé mort sur l'A64

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Briscous: un homme en rollers retrouvé mort sur l'A64

Publié le 01/05/2017 à 13:03 - Mise à jour à 13:10
©Norbert Nagel/Wikimedia Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le corps d'un homme de 30 ans a été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche sur l'autoroute A64, à Briscous, au Pays basque. Il portait des rollers, son moyen de locomotion depuis qu'on lui avait retiré son permis.

Un automobiliste a fait une macabre découverte dans la nuit de samedi 29 au dimanche 30, vers 4h30 du matin. Il a roulé sur un homme de 30 ans sur la bretelle d'accès à l'autoroute A64, à Briscous, selon une information de France Bleu Pays basque. Sitôt après, il a alerté les secours qui ont constaté que l'individu n'était pas mort mais en arrêt cardiaque à leur arrivée. Mais ils n'ont pas pu le ranimer.

Une autre découverte étrange leur a permis de comprendre rapidement comment le jeune homme avait trouvé la mort, dans quelles circonstances en tout cas. Il était en effet chaussé de rollers. Dimanche, plusieurs témoins et collègues de travail ont expliqué aux enquêteurs que la victime utilisait ce moyen de locomotion depuis qu'on lui avait retiré son permis de conduire. Il avait d'ailleurs déjà été arrêté et verbalisé en rollers sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute fin mars.

Le trentenaire était originaire de Talence en Gironde et se trouvait au Pays basque ces dernières semaines pour raisons professionnelles. Il travaillait en effet sur un chantier sur cette même autoroute.

Ce lundi 1er mai, les enquêteurs cherchaient encore à savoir comment il s'était retrouvé gisant sur la chaussée. Avait-il été percuté par un autre véhicule avant que l'automobiliste qui l'a découvert lui roule dessus? Avait-il simplement chuté à rollers? Ou se trouvait-il sous l'emprise de stupéfiants ou de l'alcool? Les analyses toxicologiques doivent répondre dans la semaine à cette dernière question.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


La victime avait été verbalisée fin mars pour avoir emprunté l'autoroute A64 en rollers.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-