Bruxelles: il se fait arracher les yeux suite à une dispute sur la situation politique à Djibouti

Bruxelles: il se fait arracher les yeux suite à une dispute sur la situation politique à Djibouti

Publié le :

Lundi 07 Novembre 2016 - 19:06

Mise à jour :

Lundi 07 Novembre 2016 - 19:07
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme d'une trentaine d'années s'est fait "arracher" les yeux lors d'une bagarre en pleine rue dimanche à Bruxelles. Un suspect a été interpellé. Il pourrait s'agir d'une dispute politique qui a mal tourné.

Les globes oculaires gisaient sur le sol à proximité de l'arme du crime. L'agression a été d'une rare violence, un homme d’une trentaine d’années s’est fait "arracher" les yeux lors d’une bagarre en pleine rue à Bruxelles dimanche 6, a indiqué, ce lundi 7, le parquet de la capitale belge. Un suspect avait été interpellé.

"Les yeux de la victime ont été arrachés", a précisé la justice belge. Et d'ajouter: "ils ont été retrouvés à proximité, ainsi qu'une lame". La victime a été transportée à l'hôpital "dans un état grave", mais ces jours ne sont plus en danger.

Le suspect arrêté est d'origine néerlandaise. Il devait être déféré, ce lundi, devant un juge d’instruction, saisi pour coups et blessures volontaires, torture et traitement inhumain. Selon le procureur, le mis en cause "reconnaît s’être bagarré" avec la victime, "mais ne peut affirmer avec certitude lui avoir arraché les yeux".

Selon les proches de la victime qui se sont exprimé sur les réseaux sociaux, il aurait reçu "des coups de marteau au visage et des coups de couteau au ventre. L’un de ses agresseurs lui arrache ses yeux au tournevis avant de les jeter deux mètres plus loin lors de leur fuite".  "+Tu ne publieras plus jamais des textes critiques à notre égard sur Facebook+ disaient ses agresseurs". Et d'ajouter que: "ses yeux sont actuellement conservés dans un bocal médical avec des produits et des opérations seront tentées les jours à venir afin de replacer les yeux dans les deux cavités orbitaires".

Le motif de ce déchaînement de violence serait d'ordre politique et porterait sur une dispute concernant la situation politique à Djibouti dont les deux protagonistes seraient originaires.

Un homme d'une trentaine d'années s'est fait "arracher" les yeux lors d'une bagarre en pleine rue dimanche à Bruxelles (photo d'illustration).

Commentaires

-