Calais: 113 migrants se sont introduits dans l'Eurotunnel

Calais: 113 migrants se sont introduits dans l'Eurotunnel

Publié le :

Samedi 03 Octobre 2015 - 11:04

Mise à jour :

Samedi 03 Octobre 2015 - 11:33
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le trafic de l'Eurotunnel a été interrompu dans la nuit de vendredi à ce samedi après l'intrusion de 113 migrants qui s'en sont pris aux forces de l'ordre chargées de surveiller le tunnel. La circulation reprenait peu à peu son cours ce samedi matin.

Dans la nuit de vendredi à ce samedi, une centaine de migrants se sont introduits à l'intérieur du tunnel sous la Manche, près de Calais, sur quinze kilomètres, provoquant une interruption du trafic. Ce dernier a repris à 8h15 ce matin avec l'envoi d'un premier Eurostar au départ du Royaume-Uni, puis d'un train fret à vide circulant très lentement, a annoncé un porte-parole d'Eurotunnel, la société gestionnaire du tunnel. La circulation va reprendre progressivement, a-t-il précisé, annonçant un départ depuis la France aux alentours de 10h00.

Aux alentours de 00h30, 113 migrants ont forcé une clôture et s'en sont pris au personnel d'Eurotunnel et aux forces de l'ordre avant de pénétrer dans le tunnel sud et le tunnel de service. Dix blessés légers, dont sept migrants, ont été pris en charge par cinq ambulances présentes sur place. Les autres migrants sont actuellement en cours de sortie, d'après un officier des pompiers.

Interrogée sur la présence de militants du mouvement anarchiste No Border aux côté des migrants, le porte-parole d'Eurotunnel a indiqué qu'il était fort probable que l'opération de cette nuit ait pour but d'attirer l'attention de l'opinion publique.

Car la situation des migrants à Calais est un véritable problème d'autorité publique. En effet, de nombreux migrants essayent de s'introduire clandestinement dans le tunnel sous la Manche, certains perdant même la vie lors cette entreprise. Tout l'été a été marqué par des intrusions de ce genre, un pic ayant été atteint dans la nuit du 3 août où pas moins de 1.700 migrants avaient pris d'assaut l'Eurotunnel.

Afin de lutter face à cet afflux de migrants, le ministre français Bernard Cazeneuve et son homologue Theresa May, ont signé cet été un accord pour aider l'Eurotunnel à sécuriser son site de 650 hectares. Ainsi, des équipes supplémentaires de fouille ont été déployés et des clôtures, caméras de surveillance et autres équipements de sécurité ont été installés autour du site. 

 

Cet été, de nombreux migrants ont perdu la vie en s'introduisant clandestinement dans le tunnel sous la Manche. (Photo d'illustration).


Commentaires

-