Calais: deux migrants de 16 et 17 ans mis en examen après une tentative de viol sur une jeune Érythréenne

Calais: deux migrants de 16 et 17 ans mis en examen après une tentative de viol sur une jeune Érythréenne

Publié le :

Vendredi 25 Août 2017 - 17:53

Mise à jour :

Vendredi 25 Août 2017 - 17:57
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux Érythréens de 16 et 17 ans, arrêtés à Calais dans la nuit de mardi à mercredi après une tentative de viol sur une jeune migrante de 16 ans, également Érythréenne, ont été mis en examen et placés en détention provisoire jeudi.

Une Erythréenne de 16 ans, migrante se trouvant à Calais, a été victime d'une tentative de viol dans la nuit de mardi 22 à mercredi 23. Ce sont ses cris qui ont alerté des passants, qui ont eux-mêmes prévenu les autorités, alors que deux autres migrants, Erythréens et mineurs également, essayaient de la violer.

Interpellés par des agents de la brigade anti-criminalité, les deux individus, âgés de 16 à 17 ans, ont été placés en garde à vue, puis mis en examen pour "tentative de viol en réunion sur mineure" et placés en détention le lendemain, le jeudi 24 donc, selon une information publiée par 20 Minutes ce vendredi 25.

Cette affaire est quelque peu inédite. Pas dans les faits. Mais dans le déroulé qui a suivi l'arrestation. Le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer, Pascal Marconville, a en effet expliqué que les viols et tentatives de viols entre migrants n'étaient pas fréquents. Mais lorsqu'une agression de ce type se produisait, les plaignantes fuyaient avant qu'une enquête judiciaire soit ouverte. "Les femmes qui sont hospitalisées partent souvent dès qu’elles comprennent qu’une enquête judiciaire est ouverte", a-t-il ainsi déclaré. Ajoutant aussi que la jeune fille agressée dans la nuit de mardi à mercredi avait "fourni de nombreuses précisions et les témoins sont formels".

Cette tentative de viol intervient alors que les tensions entre migrants ont repris fortement à Calais, après de violentes rixes qui ont éclaté en début de semaine, et qui sont la conséquence, selon diverses associations, de conditions de vie déplorables.

A Calais, la police a procédé à l'arrestation de deux jeunes migrants après une tentative de viol sur une Erythréenne de 16 ans. Ils ont été mis en examen et placés en détention provisoire.


Commentaires

-