Calais: un migrant pakistanais meurt après avoir été percuté par une voiture

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Calais: un migrant pakistanais meurt après avoir été percuté par une voiture

Publié le 09/05/2016 à 10:42
©Pascal Rossignol/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Un jeune migrant pakistanais est mort dans la nuit de samedi à dimanche dans la région de Calais après avoir été percuté par une voiture sur l'autoroute A16. Sa mort porte à une trentaine le nombre de candidats à l'exil décédés dans les alentours en essayant de rallier le Royaume-Uni depuis juin 2015.

Un migrant pakistanais de 24 ans est mort dans la nuit de dimanche 8 à ce lundi 9 après avoir été percuté par une voiture sur l'autoroute A16, à hauteur de l'embranchement avec la rocade portuaire de Calais, a-t-on appris auprès de la préfecture du Pas-de-Calais. Malgré l'intervention des secours, il est décédé quelques minutes après l'accident.

En comptant la mort de ce jeune homme qui habitait dans la "Jungle" de Calais, près d'une trentaine de candidats à l'exil sont décédés dans la région en essayant de rallier l'Angleterre depuis juin 2015. Selon la préfecture du Pas-de-Calais, "ce sont des migrants eux-mêmes qui ont signalé aux policiers en patrouille sur la rocade portuaire la présence d’un corps inanimé d’un migrant et l’ont déplacé d’un talus à proximité des voies de circulation vers la bande d’arrêt d'urgence où se trouvaient les policiers ". "Ces mêmes migrants ont par ailleurs déclaré aux policiers que le migrant aurait été percuté par un véhicule léger de couleur bleu immatriculé en Grande-Bretagne qui aurait ensuite pris la fuite", a ajouté cette même source. 

Malgré l'intervention immédiate des pompiers et du Samu et les massages cardiaques réalisés, le migrant "est décédé peu après", selon la préfecture. Une enquête est en cours pour essayer de déterminer les circonstances exactes de ce décès.  Entre 3.500 et 5.000 migrants, selon les sources, qui espèrent passer en Angleterre vivent dans la "Jungle" de Calais, plus grand bidonville de France, et ses alentours.  

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Près d'une trentaine de candidats à l'exil sont décédés dans la région de Calais en essayant de rallier l'Angleterre depuis juin 2015.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-