Cameroun: le train bondé déraille, au moins 75 morts

Cameroun: le train bondé déraille, au moins 75 morts

Publié le :

Samedi 22 Octobre 2016 - 16:53

Mise à jour :

Samedi 22 Octobre 2016 - 16:58
©Stringer/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un train reliant la capitale camerounaise Yaoundé, à l'un des poumons économiques du pays, Douala, a déraillé. Le train était bondé ce jour-là, la route entre les deux cités étant coupée.

Au moins 75 personnes ont trouvé la mort et près de 600 ont été blessées au Cameroun dans le déraillement d'un train de voyageurs qui reliait la capitale Yaoundé à Douala. Il était particulièrement bondé car la route habituelle entre la capitale et la grande ville portuaire était coupée.

Le train est parti de la gare de Yaoundé vers 11H00 (10H00 GMT) vendredi 21. Il a déraillé vers la mi-journée aux abord de la ville d'Eseka, à 200 kilomètres de son point de départ, selon le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo'o. Selon un premier bilan, le déraillement a fait 55 morts et 575 blessés. Plusieurs wagons ont basculé sur le bas-côté de la voie."Le pronostic vital de certains blessés est très engagé (...) Les causes de l'accident ne sont pas encore élucidées", expliquent les autorités.

Le train était exceptionnellement rempli suite à la coupure de la route Yaoundé-Douala après l'effondrement d'un pont sous l'effet de la pluie. Des conditions qui ont d’ailleurs rendu l’intervention des secours encore plus difficile.

La route a été coupée dans les deux sens au niveau de Matomb, à 68 km de la capitale, à la suite de "l'effondrement d'une buse métallique sur la RN3" (route nationale numéro 3), a annoncé le ministère des Travaux publics dans un communiqué. De nombreux voyageurs et automobilistes se retrouvent d’ailleurs bloqués de part et d'autre de la route, attendant le retour à la normale. La plupart des voyageurs qui ne pouvaient circuler se sont donc rabattus sur le train, la plupart d’entre eux n’ayant pas les moyens de voyager en avion entre les deux villes. 

La route reliant le port de Douala, capitale économique, à Yaoundé est l'une des plus importantes du pays avec l’une des plus fortes densités de circulation de toute l’Afrique centrale.

 

Le bilan risque fort de d'alourdir, les secours avançant lentement.


Commentaires

-