Canada: il meurt tué par un ours polaire en protégeant ses enfants

Canada: il meurt tué par un ours polaire en protégeant ses enfants

Publié le :

Jeudi 05 Juillet 2018 - 16:47

Mise à jour :

Jeudi 05 Juillet 2018 - 16:57
Un père de famille a été tué par un ours blanc au nord-est du Canada mardi en protégeant ses enfants. Il s’agit de la première attaque d’ours polaire depuis 18 ans.
©Paul J.Richards/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Derrière le fait divers tragique, une conséquence du réchauffement climatique. Un père de famille de 31 ans a été tué mardi 3 par un ours polaire à Arviat, dans le territoire canadien du Nunavut, au Canada.

La victime, Aaron Gibbons, 31 ans, passait la soirée avec ses filles sur une île à une dizaine de kilomètres de la ville, située sur les rives de la baie d'Hudson, où il résidait a rapporté le quotidien local Nunatsiaq News (en anglais). Les trois se trouvaient sur un chemin côtier à la recherche d'œufs d'oiseaux marins lorsqu'ils ont croisé la route d'un ours polaire. L'ursidé a alors chargé la petite famille.

N'écoutant que son courage, et bien que non armé, le père s'est interposé entre le puissant animal et ses enfants afin de permettre à ces derniers de fuir. Aaron Gibbons a été très grièvement blessé par l'ours polaire et a succombé sur place. Son sacrifice n'a pas été vain, ses filles s'en sont sorties saines et sauves. L'ours a été abattu par un chasseur le lendemain.

Lire aussi - Norvège: un homme, venu admirer l'éclipse, blessé par un ours polaire

"J'ai moi-même vécu à la limite de la communauté, j'ai vu de mes propres yeux comment les ours migrent jusqu'ici à l'automne, à quel point la situation peut être tendue", a expliqué le cousin de la victime Eric Anoee à Radio Canada. Et d'ajouter: "Nous sommes au pays des ours et les Inuits ont coexisté jusqu'à aujourd'hui avec les ours polaires. Nous avons le plus grand respect pour ces animaux et c'est parfois difficile, mais nous y arrivons". C’est la première attaque mortelle de ce type dans cette partie du pays depuis 1999.

Le Conseil de la faune de la région administrative du Nunavut a déclaré que les rencontres entre l'homme et l'ours se multiplient, certainement en raison de la fonte des glaces dans la baie d'Hudson, fonte accélérée par le réchauffement climatique qui oblige les ours polaires à s'aventurer plus au sud.

Selon un rapport publié en 2017 par les services de la faune et de la flore américains, à titre d'exemple 73 attaques d'ours ont été reportées depuis 1870. 

 

Un père de famille a été tué par un ours blanc en protégeant ses filles.


Commentaires

-