Canada: le pilote de ligne slovaque était ivre au moment du décollage, il écope de sept mois de prison

Canada: le pilote de ligne slovaque était ivre au moment du décollage, il écope de sept mois de prison

Publié le :

Mardi 04 Avril 2017 - 14:48

Mise à jour :

Mardi 04 Avril 2017 - 14:58
©abdallahh/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le 31 décembre 2016, un pilote slovaque d'une compagnie canadienne a été arrêté dans le cockpit de son avion au moment du décollage dans un état d'ébriété avancé. Il vient d'être condamné à de la prison ferme.

Il a failli mettre la vie de ses passagers en danger par pure inconscience, et il va devoir purger une peine de prison pour cela. Lundi 3, un pilote de ligne slovaque travaillant pour une compagnie canadienne a été condamné à sept mois derrière les barreaux pour avoir été surpris totalement ivre aux commandes de son appareil, juste avant le décollage.

Le 31 décembre 2016, Miroslav Gronych doit prendre les commandes de son Boeing 737 de la compagnie Sunwing au départ de Calgary, dans l'ouest du Canada, pour un vol en direction de Cancun, la fameuse station balnéaire mexicaine.

Problème: le commandant de bord n'est visiblement pas en état d'effectuer le trajet. Arrivant aux commandes de son appareil, le personnel de bord remarque que l'homme, âgé de 37 ans, a un comportement pour le moins étrange. Parvenant à atteindre son cockpit, il s'effondre dans l'habitacle. Ivre mort. Il était 7h du matin. Les autorités sont prévenues pour empêcher que le pilote saoul ne fasse décoller l'appareil avec ses 99 passagers et ses cinq membres d'équipage.

Un test d'alcoolémie effectué deux heures après son arrestation montre un niveau trois fois supérieur à ce qui est le maximum légal au Canada (0,08% soit 80 milligrammes d’alcool par 100 millilitres de sang). Un "écart" qui le conduit directement à la case justice.

Miroslav Gronych a choisi de plaider coupable pour essayer d'obtenir une peine plus légère. Il a été condamné à une peine de 219 jours de prison ainsi que d'une interdiction de piloter un avion pendant un an après sa sortie de prison. Il pourrait donc théoriquement reprendre les commandes d'un avion fin 2018. Reste à savoir si une compagnie voudra s'attacher ses services…

La compagnie Sunwing relie le Canada au Mexique, aux Caraïbes et à l'Amérique centrale.


Commentaires

-